LeMoyne, Roy

Roy LeMoyne, architecte, professeur, auteur, officier d'aviation (Lafleche, Saskatchewan 4 juillet 1920, Sainte-Anne-de-Bellevue, Québec, 4 juin 2002).
Roy LeMoyne, architecte, professeur, auteur, officier d'aviation (Lafleche, Saskatchewan 4 juillet 1920, Sainte-Anne-de-Bellevue, Québec, 4 juin 2002).


LeMoyne, Roy

Roy LeMoyne, architecte, professeur, auteur, officier d'aviation (Lafleche, Saskatchewan 4 juillet 1920, Sainte-Anne-de-Bellevue, Québec, 4 juin 2002).

LeMoyne a servi dans l'Aviation royale du Canada (ARC) de 1942 à 1945 comme lieutenant d'aviation avec l'escadrille 113 (Bombardement-Reconnaissance). Il obtient en 1951 un diplôme de l'École d'architecture de McGill. Une bourse d'étude du gouvernement du Québec lui permet de poursuivre sa formation à l'atelier d'architecture d'Eugène Beaudoin à Paris, en France, en 1951-1952. Sa carrière professionnelle commence à Montréal en 1952 avec la firme Rother, Bland, Trudeau (plus tard LeMoyne, Lapointe, Magne); il en devient partenaire en 1960 puis prend sa retraite en 1995.

En 1970, John BLAND, directeur de l'École d'architecture de McGill, nomme LeMoyne professeur auxiliaire, et ce dernier y prononce des conférences sur l'exercice et les normes de la profession. De 1970 à 1972, il préside le comité des normes de conservation et d'entretien du MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL. En 1984, il devient directeur de la recherche à l'Institut royal d'architecture du Canada (IRAC). Élu au Collège des fellows à l'IRAC, il est membre de plusieurs autres associations professionnelles, y compris l'Ordre des architectes du Québec (OAQ), l'Association des architectes en pratique privée du Québec (AAPPQ), l'Ordre des architectes de l'Ontario et l'Institut canadien des urbanistes (ICU).

Pendant toute sa carrière au Canada, il dirige une gamme de projets architecturaux et d'aménagements urbains. Mentionnons les laboratoires de recherche Northern Electric à Ottawa (1959-1970, mention, Médaille Massey, 1964; Prix du mérite, Ontario Mason's Relations Council, 1965), le premier centre pour la recherche en téléphonie au Canada, l'usine sanitaire de Ville d'Anjou, au Québec (1963, Médaille Massey 1964), une structure dont les formes extérieures représentent les opérations se passant à l'intérieur, et l'agrandissement de la bibliothèque de l'Université de Windsor (1972, prix de l'excellence, Design Canada 1973) où l'on peut observer le design et les matériaux s'entrecroiser dans le béton intérieur mis à nu et l'extérieur complètement couvert de brique.

Selon LeMoyne, les architectes doivent être bien informés des caractéristiques des matériaux avec lesquels ils travaillent. Il soutient que le rôle de l'industrie manufacturière est de mettre au point des produits, de fournir et d'améliorer les moyens de communication qui représentent réellement leurs produits. Une recherche et un listage fiables et complets permettraient ainsi aux professionnels du design de faire des choix éclairés. Pour Lemoyne, le processus de conception est un mélange d'information et d'inspiration, où l'information du manufacturier se joint à l'inspiration du designer.