Leo, the Royal Cadet

Leo, the Royal Cadet. Opéra « militaire » canadien en quatre actes, composé à Kingston, Ont. Le livret est de George Frederick Cameron (1854-85) et la musique pour choeur, 16 voix solistes et orchestre, d'Oscar Ferdinand Telgmann.
Leo, the Royal Cadet. Opéra « militaire » canadien en quatre actes, composé à Kingston, Ont. Le livret est de George Frederick Cameron (1854-85) et la musique pour choeur, 16 voix solistes et orchestre, d'Oscar Ferdinand Telgmann.


Leo, the Royal Cadet

Leo, the Royal Cadet. Opéra « militaire » canadien en quatre actes, composé à Kingston, Ont. Le livret est de George Frederick Cameron (1854-85) et la musique pour choeur, 16 voix solistes et orchestre, d'Oscar Ferdinand Telgmann. Créé le 11 juillet 1889 à la Martin's Opera House (voir Grand Theatre) à Kingston, « sous le patronage du commandant et du personnel et des gentilshommes cadets » du Royal Military College voisin, il fut publié en partition de chant chez John Henderson, un libraire local. Il fut de nouveau exécuté à Kingston en 1893 à la maison d'opéra et à l'armurerie du collège. Incorporant des éléments de couleur locale, l'opéra raconte la carrière de Leo avant, pendant et après son entrée au collège; son combat contre les Zoulous en Afrique; son obtention de la Victoria Cross; ses retrouvailles avec son grand amour, Nellie, dans le parc d'un village situé sur les rives du fleuve Saint-Laurent. Telgmann et sa femme Alida Jackson dirigèrent l'oeuvre dans plusieurs villes ontariennes, d'Ottawa à Woodstock, ainsi qu'à Utica, N.Y. Plus de 150 représentations intégrales furent données, la dernière en 1925 sous la direction de Mignon Telgmann, fille d'Oscar Ferdinand. Divers extraits de Leo furent présentés à Music at Sharon en 1982 et à Toronto et Ottawa en 1990. Sept extraits de l'oeuvre ont été réimprimés dans le PMC (vol. X).


Lecture supplémentaire

  • Bourinot, Arthur S. Five Canadian Poets (Ottawa 1954)

    Waldhauer, Erdmute. Grand Theatre 1879-1979 (Kingston, Ont, 1979)