Les Petits chanteurs à la croix de bois

Les Petits chanteurs à la croix de bois.

Les Petits chanteurs à la croix de bois

Les Petits chanteurs à la croix de bois. Fondée le 22 novembre 1933 par Henri Vermandere (frère Séverin; Courtrai, Belgique, 17 mai 1904) avec le concours de son frère Joseph Vermandere, cette maîtrise mixte de 100 voix (hommes et garçons) s'est d'abord appelée les Petits chanteurs de la Nativité d'Hochelaga, car les répétitions de la chorale se déroulaient à Hochelaga, un quartier populaire de l'est de Montréal, de 1933 à 1943. À la demande de Frédéric Pelletier qui avait écrit à Mgr Fernand Maillet, dir. des Petits chanteurs à la croix de bois de Paris, la maîtrise de Montréal obtint son affiliation en 1935 et porta désormais le même nom que celle de Paris. Le premier concert officiel eut lieu à l'auditorium Le Plateau en 1936; la maîtrise comptait alors 150 voix. En plus du chant grégorien, le répertoire comprenait des oeuvres religieuses du XVIe siècle et des oeuvres profanes, soit un total de 200 pièces. La maîtrise a donné au-delà de 300 concerts dans plusieurs villes, notamment à Montréal, Québec, Lévis, Valleyfield et Nicolet. Invitée par Wilfrid Pelletier, elle a chanté avec l'orchestre des CSM dans Sarabande de Roger-Ducasse (1937) et interprété le choeur des anges de Parsifal aux Festivals de Montréal (1938). Après une brève interruption en 1943, les activités ont repris à Saint-Laurent [Montréal] lorsque le frère Séverin fut nommé à l'école supérieure Beaudet (1944-56). Il continua par la suite son travail à Saint-Césaire, Québec, avec les petits chanteurs de l'endroit qui prirent le nom de Petits chanteurs à la croix de bois. Cette maîtrise cessa d'exister en 1961.