Les Petits chanteurs de Granby

Les Petits chanteurs de Granby. Maîtrise d'une centaine de voix, dans laquelle des voix d'hommes s'ajoutent à celles des enfants, fondée en 1931 à Granby (60 km à l'est de Montréal) par le frère Julien Hamelin des Frères du Sacré-Coeur.

Les Petits chanteurs de Granby

Les Petits chanteurs de Granby. Maîtrise d'une centaine de voix, dans laquelle des voix d'hommes s'ajoutent à celles des enfants, fondée en 1931 à Granby (60 km à l'est de Montréal) par le frère Julien Hamelin des Frères du Sacré-Coeur. Bénéficiant du patronage officiel de la ville, l'ensemble effectua dès les premières années de son existence de nombreuses tournées au Québec, dans les Provinces maritimes et dans l'Ouest canadien. Il se produisit aussi en Nouvelle-Angleterre et fit une tournée en Europe en 1969. Ont succédé au frère Hamelin, dir. de 1931 à 1944, les frères Emmanuel Quintal (1944-57), Auguste Châtelain (1957-59) et Cyrille Viens (1959-72), les laïques Jules Leblanc (1972-78), Richard Ducas (1978-79) et Gérard Lehoux (1979-80), et le frère Normand Cloutier (1980 -). Le répertoire comprend des oeuvres de musique religieuse, des airs de folklore et de la musique contemporaine. Le choeur participe à des cérémonies liturgiques et paraliturgiques, et il se fait entendre régulièrement à la radio et à la télévision, parfois accompagné d'un ensemble instrumental. Il a effectué des tournées en Abitibi (1974, 1978), au Lac-Saint-Jean (1975), en Louisiane (1975), en Ontario (1984) et dans l'Ouest canadien dans le cadre d'Expo 86, et a aussi participé au film canadien Parlez-nous d'amour de Jean-Claude Lord (1976). En mars 1979, il s'est produit avec l'Orchestre symphonique de Sherbrooke dans L'Escaouette de Roger Matton. En 1981, avec la chanteuse Nathalie Simard, il s'est fait entendre au Stade olympique devant quelque 50 000 personnes.