Les Raftsmen

« Les Raftsmen ». Chanson canadienne originaire de la vallée de l'Outaouais et qui remonte à la seconde moitié du XIXe siècle.

Les Raftsmen

« Les Raftsmen ». Chanson canadienne originaire de la vallée de l'Outaouais et qui remonte à la seconde moitié du XIXe siècle. On attribue sa composition à un « raftsman », l'un de ces draveurs qui, selon la chanson, passaient par Bytown (ancien nom de la ville d'Ottawa) « avec leurs provisions achetées ». É.-Z. Massicotte fut le premier à recueillir cette chanson qui est chantée aussi bien en français qu'en anglais et qui est parfois titrée d'après les paroles du refrain : « Bing sur la ring (ou rim) ». De nos jours, « Les Raftsmen » perpétuent le souvenir d'une époque où le dur labeur du travail en forêt se mariait à la joie de vivre. L'ONF a créé des bandes cinématographiques sur cette chanson. Charles Marchand l'a enregistrée sur 78t. vers le milieu des années 1920 (Starr 15245 et Col. 4047F), sous le titre « Les Raft-Man ». Sur micr., elle est interprétée notamment par la Chorale de l'Université Saint-Joseph (Col. FL 234), Jacques Labrecque (London MLP-10014, RCI et RCA CS-100-7) et Alan Mills (Folk. FP-29). La chanson a été publiée dans Canada's Story in Song (E. Fowke, A. Mills et H. Blume, directeurs, Toronto 1965). Un arrangement de Ruth Watson Henderson pour baryton, choeur et piano fut publié chez Thompson en 1975.