Létourneau : Introduction et diffusion de la méthode de ce nom au Canada

Létourneau : Introduction et diffusion de la méthode de ce nom au Canada. Conçue par Claude Létourneau, cette méthode est une adaptation des principes pédagogiques de Shinichi Suzuki et de Zoltán Kodály.

Conçue par Claude Létourneau, cette méthode est une adaptation des principes pédagogiques de Shinichi Suzuki et de Zoltán Kodály. Elle vise d'abord le développement global de l'enfant à partir de trois ans par la pratique des instruments à cordes, par l'apprentissage des matières théoriques étroitement reliées à l'instrument et par celui d'une musique originale basée principalement sur le répertoire folklorique du milieu. En 1965, Létourneau avait entrepris l'application de sa méthode auprès d'une cinquantaine d'élèves de violon de 6 à 17 ans, de même que la formation de professeurs désireux de l'utiliser. En 1969, certains d'entre eux mirent sur pied l'École Les Jeunes violonistes pour développer de nouveaux moyens d'action, élaborer des programmes d'études et multiplier et diversifier les activités de groupe. Tenu chaque été à partir de 1970 dans différents endroits de la région de Québec, le Camp musical Vivaldi permit aux professeurs et aux élèves de participer à des sessions musicales intensives centrées sur la méthode Létourneau. En 1971, des groupes de parents bénévoles s'unirent pour voir à la gestion matérielle du mouvement. En avril 1973, la Société musicale Le Mouvement Vivaldi succéda à l'École Les Jeunes violonistes et adopta de nouvelles structures plus conformes à son évolution. C'est ainsi que naquirent deux organismes coordonnateurs offrant des programmes sanctionnés par des examens et attestations : l'Académie Vivaldi pour la formation des élèves, répartie sur quatre degrés, et l'Institut Vivaldi pour la formation des professeurs.

Après avoir été associé pendant 25 ans au Mouvement Vivaldi, Létourneau quitta le Mouvement en 1990 à la suite d'un conflit interne. Il fonda alors la Société musicale Claude Létourneau afin de confier à ce nouvel organisme l'exclusivité et l'entière responsabilité de la propagation de la méthode Létourneau. Suite à une entente signée, les organismes affiliés à la méthode Létourneau s'engagent entre autres à dispenser l'enseignement des instruments à cordes selon cette seule méthode et en respectant la philosophie et les principes. Les cahiers et les disques de la méthode Létourneau ont d'abord été publiés aux Éditions Les Jeunes violonistes et aux Éditions de la Volute, puis aux Éditions Claude Létourneau.