L'Herbier, Robert

(Joseph) Robert (Fernand) L'Herbier (né Samson). Chanteur, administrateur, auteur-compositeur (Lévis, près Québec, 5 février 1921). Il étudia la musique durant 12 ans, notamment le piano avec Alphonse Tardif à Lévis et le chant avec Isa Jeynevald-Mercier à Québec.

L'Herbier, Robert

(Joseph) Robert (Fernand) L'Herbier (né Samson). Chanteur, administrateur, auteur-compositeur (Lévis, près Québec, 5 février 1921). Il étudia la musique durant 12 ans, notamment le piano avec Alphonse Tardif à Lévis et le chant avec Isa Jeynevald-Mercier à Québec. Il travailla également la diction avec José Delaquerrière. En 1940, il adopta le nom d'artiste de L'Herbier par amitié pour le cinéaste français Marcel L'Herbier. Sa carrière, comme chanteur, pianiste, arrangeur et chef d'orchestre, débuta en 1941 à la station radiophonique CHLT de Sherbrooke. À Montréal, il fut la vedette des « Joyeux Troubadours » à la radio de la SRC (1942-49). Sur disque Victor, il connut son premier succès avec « Rita », une de ses propres compositions. Il fut élu l'artiste le plus populaire lors du concours de l'hebdomadaire Radiomonde (1946-48). Avec Lucille Dumont, il anima « Café-concert Kraft » (1948-50). Il fonda avec Fernand Robidoux la revue Radio '49 et tint à Sherbrooke le premier rôle de l'opéra-comique d'Henri Miro, Le Roman de Suzon (1950). Avec sa femme Rolande Désormeaux, il chanta en 1947 et 1951 au théâtre Arcade et au théâtre National. C'est au début des années 1950 qu'il devint disquaire et fonda L'Herbier & Latour à Montréal. L'Herbier fit également plusieurs tournées et se produisit notamment à Québec, au Palais Montcalm, au théâtre Capitol et au cabaret Chez Gérard. À la télévision de la SRC, aux côtés de son épouse, il fit ses débuts dans « Showtime » (Toronto 1954), puis anima la série « Rolande et Robert » (Montréal 1954-59), dont il fut aussi le scripteur. Avec sa femme il participa d'ailleurs (1954) à 18 émissions de radio hebdomadaires partagées entre CKVL, CKAC et la SRC. Il initia le « Concours de la chanson canadienne » de la SRC (1956) dans le but d'encourager la création de chansons originales en langue française et de promouvoir l'industrie du disque canadien. Le concours fut réorganisé sous le vocable « Chansons sur mesure » en 1961, avec la participation des pays de la Communauté radiophonique des programmes de langue française. En 1956-57, il fonda l'Amicale de la chanson, le Comité de la diffusion de la chanson canadienne, et fut prés. fondateur de la maison d'édition Société amicale de la chanson Inc. En 1960, il entra au service de la nouvelle station CFTM-TV, mettant fin à sa carrière de chanteur; il y fut dir. adj. puis dir. des programmes, assistant-gérant et enfin (1968-86) vice-prés. à la programmation et à la production, continuant comme consultant par la suite. Lors d'un « Gala des artistes » (1967), il reçut une mention pour son apport à l'expansion de la télévision. En 1989, il reçut le trophée « Hommage » au gala Métrostar. Comme auteur-compositeur, il a à son crédit une trentaine de chansons dont une dizaine furent éditées en France. Parmi ses plus grands succès sur disques figurent les chansons d'autres compositeurs, notamment « Heureux comme un roi » (Francis Lopez) et « Douce France » (Charles Trenet) que l'on retrouve sur un micr. RCA (Gala CGP-144).

Sa femme Rolande Désormeaux, chanteuse et accordéoniste (Montréal, 27 juillet 1925 - Laval, près Montréal, 15 mai 1963), étudia l'accordéon à l'école de Pat Marrazza et travailla la diction avec Jeanne Maubourg. Elle fut élue Miss Radio 1948 au concours organisé par l'hebdomadaire Radiomonde. Elle participa à plusieurs émissions de radio à CKAC, à la SRC et à CKVL.

Leur fils Benoît L'Herbier est l'auteur de Charlebois, qui es-tu? (Montréal 1971) et de La Chanson québécoise (Montréal 1974), et a collaboré à l' EMC. Il a écrit des textes de chansons pour Claude Valade, Pierre Lalonde et Ginette Reno, et a collaboré (1986) à la série d'émissions de variétés « Made in Québec » au réseau de télévision TVA.

Écrits

Heureux comme un roi: Robert L'Herbier, ed Benoit L'Herbier (Montreal 1999).


Lecture supplémentaire

  • Laframboise, Philippe. Rolande Désormeaux (Montreal 1963)

    Brousseau, Serge. Le Beau Roman d'amour de Rolande Désormeaux (Montreal 1964)