Lodge, Rupert Clendon

Rupert Clendon Lodge, philosophe (Manchester, Angl., 1886 -- Saint Petersburg, Fla., 1er mars 1961). Lodge se rend aux États-Unis en 1914. Il étudie ensuite à l'U. de l'Alberta et, enfin, à l'U. du Manitoba, où il demeurera pendant la plus grande partie de sa carrière.
Rupert Clendon Lodge, philosophe (Manchester, Angl., 1886 -- Saint Petersburg, Fla., 1er mars 1961). Lodge se rend aux États-Unis en 1914. Il étudie ensuite à l'U. de l'Alberta et, enfin, à l'U. du Manitoba, où il demeurera pendant la plus grande partie de sa carrière.


Lodge, Rupert Clendon

Rupert Clendon Lodge, philosophe (Manchester, Angl., 1886 -- Saint Petersburg, Fla., 1er mars 1961). Lodge se rend aux États-Unis en 1914. Il étudie ensuite à l'U. de l'Alberta et, enfin, à l'U. du Manitoba, où il demeurera pendant la plus grande partie de sa carrière. À l'époque, il est le philosophe le plus lu au Canada en plus de publier des livres qui sont populaires aux États-Unis. An Introduction to Logic (1920) témoigne de son attachement à l'idéalisme, mais c'est grâce à sa philosophie du pluralisme, formulée plus tard, qu'il est connu du public.

Dans une série d'ouvrages, Lodge expose sa théorie tripartite, à savoir que chaque question philosophique se prête toujours à trois réponses : réaliste, pragmatique et idéaliste. Parmi ses publications, figurent plusieurs ouvrages sur Platon. Il applique rigoureusement sa théorie du pluralisme philosophique dans The Questioning Mind et The Philosophy of Education (1937), dans The Philosophy of Business (1945) ainsi que dans Applying Philosophy (1951). On retourne toujours lire son livre The Great Thinkers (1949, 1964).