L'Oiseau Phénix

L'Oiseau Phénix. Ballet inspiré d'une légende canadienne recueillie par Marius Barbeau. Mise en partition pour orchestre moyen, la musique en a été composée par Clermont Pépin, et la chorégraphie est de Ludmilla Chiriaeff.

L'Oiseau Phénix

L'Oiseau Phénix. Ballet inspiré d'une légende canadienne recueillie par Marius Barbeau. Mise en partition pour orchestre moyen, la musique en a été composée par Clermont Pépin, et la chorégraphie est de Ludmilla Chiriaeff. La première a été donnée le 1er septembre 1956, dans un programme avec Les Noces de Stravinsky, sous la direction de Pépin, par Les Grands Ballets Canadiens au Théâtre St-Denis, dans le cadre des Festivals de Montréal. Selon la légende, chaque nuit, un riche paysan se fait dérober des pommes d'or par un oiseau-phénix. Ses trois fils sont chargés de surveiller l'arbre à tour de rôle, mais le premier cède au sommeil et le second, à la bouteille. Seul le plus jeune demeure alerte et réussit à capturer l'oiseau, qui se métamorphose immédiatement en une ravissante jeune fille sous les yeux des villageois ébahis. Le jeune homme se voit accorder sa main en mariage, et le ballet se termine par des noces et des réjouissances. L'introduction, « Ronde villageoise », dans la transcription pour deux pianos qu'en a faite le compositeur, a été enregistrée en 1968 par Victor Bouchard et Renée Morisset (CBC SM-61).