Longueuil

Longueuil, ville du Québec, population de 239 700 habitants (recensement de 2016), de 231 409 habitants (recensement de 2011). L’histoire de Longueuil commence au 17e siècle avec la colonisation française. Aujourd’hui une importante banlieue de Montréal, Longueuil est reliée à l’île par le pont Jacques-Cartier et le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. De grandes autoroutes rattachant la région métropolitaine de Montréal à Québec, aux Cantons de l’Est et au nord de l’État de New York traversent la ville. La municipalité de Longueuil est une entité à part entière au sein de l’agglomération de Longueuil, qui inclut d’autres villes avoisinantes.

Longueuil, ville du Québec, population de 239 700 habitants (recensement de 2016), de 231 409 habitants (recensement de 2011). L’histoire de Longueuil commence au 17e siècle avec la colonisation française. Aujourd’hui une importante banlieue de Montréal, Longueuil est reliée à l’île par le pont Jacques-Cartier et le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. De grandes autoroutes rattachant la région métropolitaine de Montréal à Québec, aux Cantons de l’Est et au nord de l’État de New York traversent la ville. La municipalité de Longueuil est une entité à part entière au sein de l’agglomération de Longueuil, qui inclut d’autres villes avoisinantes.


Peuple autochtone

Longueuil est située sur le territoire ancestral des Kanyen’kehà:ka. Celui-ci demeure non cédé et est donc considéré comme un territoire autochtone.

Colonisation et développement

En 1657, Charles Le Moyne de Longueuil et de Châteauguay, un marchand de Ville-Marie (aujourd’hui Montréal), se voit concéder un territoire le long du Saint-Laurent. Il le nomme Longueuil d’après le village natal de sa mère en France.

En 1845, la municipalité paroissiale de Saint-Antoine de Longueuil est fondée. Trois ans plus tard, elle devient le village de Longueuil lors de sa séparation de la paroisse rurale et de sa constitution en tant que municipalité distincte. Elle devient une petite ville en 1874 et une grande ville en 1920. Durant les années 60, le territoire de Longueuil est agrandi lors de l’annexion de Montréal-Sud (1961) et de sa fusion avec la ville de Jacques-Cartier (1969).

En raison de sa signification historique, le nom de Longueuil est retenu pour la nouvelle ville au moment de sa constitution en 2002 par la fusion des villes de BouchervilleBrossardSaint-HubertSaint-LambertSaint-Bruno-de-MontarvilleGreenfield Park et LeMoyne. Toutefois, en 2006, cette fusion a été partiellement révoquée et Boucherville, Brossard, Saint-Lambert et Saint-Bruno-de-Montarville sont redevenues des municipalités distinctes.

Paysage urbain

Bien que la nouvelle ville constitue un vaste ensemble résidentiel suburbain dont la plupart des maisons ont été construites dans la seconde moitié du 20e siècle sup >e, elle comprend aussi des secteurs historiques. Par exemple, le secteur du Vieux-Longueuil a été désigné site du patrimoine par la municipalité en 1993. Il contient plus de 450 édifices érigés avant 1945 dont la remarquable église épiscopalienne St Mark’s (1842) et la cathédrale catholique Saint-Antoine (1885).

Cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue, vers 1965

Terminée en 1887, la cocathédrale est reconnue comme étant un monument historique et habrite une collection d'items historiques et religieux.

Économie

Longueuil dispose d’un important secteur de commerce de détail grâce à ses nombreux centres commerciaux régionaux et locaux. Le boulevard Taschereau rassemble plusieurs magasins et restaurants. L’économie bénéficie également d’un secteur industriel diversifié où prédomine l’industrie aéronautique et aérospatiale représentée par Pratt & Whitney et Héroux-Devtek.

Vie culturelle
Plusieurs universités montréalaises ont établi des services d’enseignement à proximité du métro Longueuil (voir aussi métro de Montréal). Depuis 1980, l’Université du Québec à Montréal offre des cours et des programmes de formation continue grâce à son Centre d’études universitaires de la Montérégie. Elle a été suivie par l’Université de Sherbrooke (1989) et l’Université de Montréal (1999). Fondé en 1969 et prenant la relève de l’Externat classique de Longueuil, le Collège Édouard-Montpetit est l’un des premiers CÉGEPS du Québec. Il abrite le Théâtre de la Ville, un centre de diffusion des arts de la scène disposant de deux salles de spectacles. Sur le plan des communications, un journal hebdomadaire, Le Courrier du Sud, et une station de radio communautaire, CHAA-FM, procurent information et divertissement.


//