Louis "Pitou" Boudreault

Louis « Pitou »Boudreault (Boudreau), violoneux et raconteur (né le 5 juillet 1905 à Chicoutimi, Québec; décédé le 7 juillet 1988 à Chicoutimi).

Louis « Pitou »Boudreault (Boudreau), violoneux et raconteur (né le 5 juillet 1905 à Chicoutimi, Québec; décédé le 7 juillet 1988 à Chicoutimi). Il s'initie au violon à 11 ans, apprenant son répertoire d'autres violoneux dont son père, Didace (Idas) Boudreault, et son grand-oncle, Thomas Vaillancourt. Il se produit dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean au Québec au cours des années 1920 et 1930, puis abandonne la musique durant 35 ans.

Alors qu'il assiste à un concours de violoneux à la salle du Gesù à Montréal en 1973, on l'incite à s'inscrire, ce qu'il fait à contrecoeur. En fin de compte, il gagne le concours. Il joue par la suite au Festival de folklore Mariposa en 1974 et y revient en 1976 et 1977. Il connait une grande popularité parmi les amateurs de musique folklorique dans l'est du Canada et le nord-est des États-Unis, qui le considèrent comme l'un des rares protagonistes d'un style ancien et pur de musique traditionnelle québécoise.

À ses concerts et sur ses enregistrements, il présente un mélange d'airs de violoneux et de contes de la vie rurale québécoise. Commentant son micr. Portrait du vieux Kébec, vol. II (1974, Opus OP-219), Larry Sandberg et Dick Weissman le décrivirent comme un « violoneux respirant la joie, totalement captivant », ajoutant que « Boudreault est un instrumentiste unique dans l'ancien style de soliste, complet en soi, accompagnant ses propres mélodies d'un emploi judicieux de faux-bourdons et de doubles cordes, aussi bien qu'avec son propre battement de pieds fortement rythmé » (Folk Music Sourcebook, New York 1976).

On entend Boudreault sur le micr. Portrait du vieux Kébec, vol. XII (Le Tamanoir TAM-512) et Louis Boudreault : Old Time Fiddler from Chicoutimi, Quebec (1977, Voyager VRLP-322-5). Il a fait l'objet d'un film documentaire de Michel Brault, Pitou Boudreault, violoneux (1975) pour la série de l'ONF Le Son des Français d'Amérique, et d'un mémoire de maîtrise de Lisa Ornstein (Université Laval 1985).


Lecture supplémentaire

  • Michel Beaulieu, 'Le retour des violoneux,' Le Maclean, Février 1975.