Louis Rasminsky

Louis Rasminsky, banquier (né le 1er février 1908 à Montréal, au Québec; décédé le 15 septembre 1998 à Ottawa, en Ontario). Rasminsky joue un rôle majeur dans la création du système monétaire international après la Deuxième Guerre mondiale.

Il étudie à l'U. de Toronto et la London School of Economics, où il se spécialise dans l'étude de la monnaie. En 1930, il entre à la section économique et financière de la Société des Nations à Genève en Suisse. En 1939, il jouit déjà d'une excellente réputation. En 1940, il devient membre de la Commission de contrôle du change étranger à Ottawa, dont il met sur pied la section de recherche et de statistiques. En 1942, il en est le président du conseil suppléant.

Rasminsky consacre une bonne part de son temps à produire un « plan canadien » pour un système monétaire international. Au cours des réunions avant et pendant la conférence de Bretton Woods au New Hampshire en 1944, son plan est étudié minutieusement et approuvé en partie. Après la Deuxième Guerre mondiale, il gravit les échelons de la Banque du Canada et en devient gouverneur en 1961. Il la dirige pendant onze ans en guidant soigneusement sa politique monétaire tout au cours de périodes difficiles. Il est président du conseil des gouverneurs de l'Institut de recherches pour le développement international de 1973 à 1978. Il est fait Compagnon de l'Ordre du Canada en 1968.


Lecture supplémentaire

  • J.L. Granatstein, The Ottawa Men (1982).