Cousineau, Luc

Luc Cousineau. Auteur-compositeur-interprète, producteur (Montréal, 19 septembre 1944).

Cousineau, Luc

Luc Cousineau. Auteur-compositeur-interprète, producteur (Montréal, 19 septembre 1944). Après des études de violoncelle à Sherbrooke, il travailla le saxophone avec Arthur Romano à Montréal puis la contrebasse avec Roland Desjardins à l'École Vincent-d'Indy où il rencontra la chanteuse Lise Vachon (Montréal, 9 juin 1944) qu'il épousa. Tous deux formèrent alors le duo Les Alexandrins, accompagné par Luc à la guitare, qui fit ses débuts en 1965. Exploitant surtout le thème de l'amitié et de la camaraderie, comme en témoigne notamment leur premier 45t. chez Capitol, « Les Copains » (1966), ils donnèrent des spectacles un peu partout au Canada et effectuèrent plusieurs tournées au Québec. Ils représentèrent le Canada au Festival de la chanson populaire de Rio de Janeiro en 1970. Les Alexandrins se produisirent ensuite sous le nom de Luc et Lise (1970-73). Si leurs chansons d'amour rappelaient l'époque des troubadours par leurs mélodies et contrechants très classiques, elles n'en suivirent pas moins l'évolution de la musique moderne. Durant huit ans d'association, ils enregistrèrent quatre micr. chez Capitol et autant chez Polydor. Lise devint ensuite chanteuse et auteure avec la Ville Emard Blues Band (1973-74), puis avec le groupe Toubabou formé de Michel Séguin et d'autres (1974-77). Elle a interprété ses propres chansons sur le micr. Moi, Lise Cousineau (Le Tamanoir TAM-27017) enregistré en 1979. Quant à Luc, il a poursuivi une carrière de compositeur qui l'amena notamment à écrire la musique de la dramatique Double-Jeu de Françoise Loranger, de plusieurs films de l'ONF, dont Le Bonhomme et L'Absence, du film Des hommes, des femmes, réalisé par la Fédération des travailleurs du Québec, ainsi que pour une trentaine de courts métrages. Pendant les années 1980, il s'est principalement consacré à la composition de rengaines publicitaires. Il a fondé les compagnies Les Productions Luc Cousineau (1978) et Les Auditifs (1986). Il a continué de se faire connaître comme auteur-compositeur-interprète avec les micr. Cousineau (1973, Clic SCN-1001), Vivre en amour (1975, Airedale LUL-500), Schlack... (1976, Airedale LUL-506), Luc Cousineau (1979, Telson AE-1520), Comme tout le monde (1981, PLC 330001), Comme ça vient (1982, Kébec-Disc KD-558) et Connivence (1989, Airdale Air-33001). En 1991, il composa « Histoire amoureuse » pour la jeune interprète Maxime.Il est le frère de Jean Cousineau et de François Cousineau.


Lecture supplémentaire

  • Basil, Lydia. 'Luc and Lise Cousineau: part of an incredible future for Quebec music,' CanComp, 73, Oct 1972