Lacourcière, Luc

Luc Lacourcière. Ethnographe, folkloriste, écrivain, professeur (Saint-Victor, Beauce, Québec, 18 octobre 1910 - Québec, 15 mai 1989). B.A. (Laval) 1932, L.èsL. (Laval) 1934, D.èsL. h.c. (McGill) 1966, doctorat en ethnographie h.c. (Memorial) 1975, D.èsL. h.c. (Laurentienne) 1977.

Lacourcière, Luc

Luc Lacourcière. Ethnographe, folkloriste, écrivain, professeur (Saint-Victor, Beauce, Québec, 18 octobre 1910 - Québec, 15 mai 1989). B.A. (Laval) 1932, L.èsL. (Laval) 1934, D.èsL. h.c. (McGill) 1966, doctorat en ethnographie h.c. (Memorial) 1975, D.èsL. h.c. (Laurentienne) 1977. Après des études classiques et universitaires à Québec, il se rendit en France et fit aussi un stage comme professeur au collège Saint-Charles à Porrentruy, Suisse (1936-37). Par la suite, il enseigna le latin au collège Bourget de Rigaud, Québec (1938-39), et devint dir. adj. des cours d'été de français à l'Université Laval (1938-48). Boursier de la Société royale du Canada (1939-40), il s'initia aux sciences anthropologiques de folklore auprès de Marius Barbeau au Musée national (Musée canadien des civilisations) et visita aussi certaines universités américaines afin d'y consulter des spécialistes. Il devint ensuite prof. de littérature française à l'Université Laval (1940-63) et fut conférencier à la série « Radio-Collège » de la SRC (1941-42). Grâce à une bourse de la fondation Guggenheim, il effectua des stages à la Bibliothèque du Congrès à Washington et à celle de l'Université Harvard à Cambridge, Mass. (1943-44). Prof. titulaire de folklore et d'ethnographie à l'Université Laval (1944-78), il fut aussi dir. du dépt d'études canadiennes (1963-71). Il a été fondateur et dir. des Archives de folklore (1944-75) ainsi que fondateur et éditeur des cahiers Archives de folklore dans lesquels il a publié de nombreux articles, notamment une étude critique de la chanson populaire, « Les Écoliers de Pontoise » (vol. I, 1946), et des écrits sur les comptines canadiennes (vol. III, 1948) et les chansons de travestis (vol. IV, 1949). Conrad Laforte et Roger Matton ont été au nombre de ses collaborateurs. Titulaire d'une bourse de la fondation Rockefeller (1956-57), il commença la compilation d'un catalogue sur fiches : Bibliographie raisonnée des traditions populaires françaises d'Amérique. Il fut l'organisateur du XIVe congrès de l'IFMC à Québec en 1961.

Lacoursière participa à plusieurs congrès et donna de nombreuses conférences en France, notamment à l'Institut scientifique franco-canadien (1953, 1965), aux États-Unis et au Canada. Il a dirigé plus d'une centaine de thèses de maîtrise et de doctorat entre 1941 et 1978. Il fut élu membre de la Société royale du Canada en 1962. Membre du CAC (1962-65) puis de la Société des Dix, il fut récipiendaire du Prix Duvernay et de la médaille de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (1969). Il fut nommé compagnon de l'Ordre du Canada (1970) et Fellow de l'American Folklore Society (1973), et reçut aussi la médaille du canadien de la musique (1974) et l'Ordre du mérite et la médaille de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec (1976). Il fut nommé prés. honoraire de l'Assn canadienne pour les études du folklore en 1976. En 1987, le Conseil de la langue française du Québec lui décerna le prix « 3 juillet 1608 ».


Lecture supplémentaire

  • Cass-Beggs, Michael. 'Hommage à Luc Lacourcière,' CMB, 9, Autumn-Winter 1974

    Dupont, Jean-Claude, ed. Mélanges en l'honneur de Luc Lacourcière (Montreal 1978)

    Dionne, René. 'Hommage à Luc Lacourcière,' Lettres québécoises, 13, Feb 1979

    'Entrevue: Luc Lacourcière,' interview with Adrien Thério, ibid

    Laforte, Conrad. 'Luc Lacourcière, 1910-1989,' Mémoires de la Société royale du Canada, 5th series, vol 4 (1989)

    Pichette, Jean-Pierre. 'Hommage à Luc Lacourcière 1910-89,' Contact-Acadie, 14, Dec 1989; repr in Association for Canadian Studies Newsletter, vol 12, Spring 1990