Sicotte, Lucien

Lucien Sicotte. Violoniste, professeur (Montréal, 22 septembre 1902 - 23 septembre 1943). Il étudia le violon avec Émile Taranto puis Alfred De Sève et Maurice Onderet, et l'écriture avec Oscar O'Brien et Claude Champagne.

Sicotte, Lucien

Lucien Sicotte. Violoniste, professeur (Montréal, 22 septembre 1902 - 23 septembre 1943). Il étudia le violon avec Émile Taranto puis Alfred De Sève et Maurice Onderet, et l'écriture avec Oscar O'Brien et Claude Champagne. Dès la fondation de l'orchestre des CSM (OSM) en 1934, il fut adjoint au violon solo Albert Chamberland. Tous deux jouèrent le Concerto en ré mineur de Bach (1935). Le 17 novembre 1938, il fut soliste dans le Concerto de Beethoven sous la direction de sir Ernest MacMillan. Il donna des concerts et joua fréquemment à la radio, interprétant notamment des sonates de Franck et de Beethoven. Il fut second violon du Quatuor à cordes Dubois durant trois périodes entre 1922 et 1936. En 1934, il fonda le Quatuor à cordes de Montréal dont il fut premier violon et, en 1936, tout en poursuivant sa carrière à Montréal, il se rendit à New York où il travailla avec Louis Persinger. Après avoir étudié six mois à Bruxelles avec Alfred Dubois (1937), il revint à Montréal aux CSM, au Quatuor, comme soliste et professeur. Gilles Baillargeon et Jean Vallerand furent parmi ses élèves. Plus tard il suivit à Paris des cours collectifs d'interprétation de Georges Enesco (1939). La Deuxième Guerre mondiale précipita son retour au Canada. À la disparition du quatuor, il se consacra davantage à l'enseignement et continua de jouer en concert et à la radio. La Sonate en sol (1944) de Jean Papineau-Couture a été écrite à sa mémoire.