Kunits, Luigi von

Luigi von Kunits (né Ludwig Paul Maria). Chef d'orchestre, violoniste, professeur, compositeur (Vienne, 20 juillet 1870 - Toronto, 8 octobre 1931). Doctorat en jurisprudence (Vienne) v. 1891. D.Mus. h.c. (Toronto) 1926.

Kunits, Luigi von

Luigi von Kunits (né Ludwig Paul Maria). Chef d'orchestre, violoniste, professeur, compositeur (Vienne, 20 juillet 1870 - Toronto, 8 octobre 1931). Doctorat en jurisprudence (Vienne) v. 1891. D.Mus. h.c. (Toronto) 1926. À Vienne, il étudia le violon avec Jakob Grün et Otakar Ševčik la composition avec Bruckner et l'histoire de la musique avec Hanslick. Alors que von Kunits avait 11 ans, Brahms, qui connaissait son père, lui demanda de s'attaquer à la partie de second violon d'un de ses quatuors. Von Kunits connut aussi Goldmark et Johann Strauss. À l'âge de 21 ans, il exécuta son propre concerto pour violon avec l'Orchestre philharmonique de Vienne. Venu aux É.-U. avec un orchestre autrichien pour jouer à l'Exposition universelle de 1893, il y resta et devint prof. de violon à Chicago (1893-96) et au Pittsburgh Cons. (1896-1910). Ce fut en qualité de violon solo (1897-1910) et de chef d'orchestre adj. de l'OS de Pittsburgh qu'il se rendit pour la première fois à Toronto, à l'occasion d'un concert avec le Choeur Mendelssohn. En 1912, après deux années passées en Europe au cours desquelles il exécuta son propre Concerto pour violon en mi mineur ainsi que ceux de Brahms, Wieniawski, Mendelssohn, et Paganini (interprétations qui lui valurent d'excellentes critiques), les postes de chef de l'Orchestre de Philadelphie et de professeur à la Canadian Academy of Music à Toronto lui furent proposés simultanément. À cause de problèmes cardiaques, von Kunits décida, après consultation, d'accepter le second poste, moins exigeant pour sa santé. À Toronto, il forma l'Academy String Quartet (1912-23), reconnu pour son répertoire de musique contemporaine. À la demande des musiciens torontois Louis Gesensway et Abe Fenboque, il fonda (1922) et dirigea le New Symphony Orchestra (devenu le TSO en 1927) dont la section des cordes incluait plusieurs de ses élèves. Stokowski (qui avait accepté à Philadelphie le poste refusé par von Kunits) souligna l'excellence de cette section lorsqu'il dirigea cet orchestre. Deux élèves de von Kunits, Gesensway et Manny Roth, acceptèrent l'invitation de devenir membres de l'Orchestre de Philadelphie. Von Kunits fut aussi le professeur de Harry Adaskin, Vera Bairstow, du compositeur amér. Charles Wakefield Cadman, Ernest Dainty, Francesco Fusco, Eugene Kash, Harvey Perrin, Albert Pratz, Paul Scherman, Stanley Solomon, Maurice Solway, Albert Steinberg, Berul Sugarman et Geoffrey Waddington. Il forma toute une génération d'instrumentistes à cordes à Toronto, dont certains jouaient encore avec le TS dans les années 1980. Sa propre formation ne se limitait pas à la musique. Il connaissait le latin et le grec, fonda le Canadian Journal of Music (1914-19), collabora à plusieurs revues et écrivit un livre, demeuré inédit, sur Beethoven : The Hero as Musician (1913). Plusieurs des articles critiques qu'il rédigea étaient signés des seules initiales « A.L. » (« All Lies » (« purs mensonges »)). Ses compositions (énumérées dans le Catalogue of Canadian Composers) incluent des concertos pour violon, un quatuor à cordes (1891), Scotch Lullaby pour violon et orchestre (1916) et une sonate pour alto (1917). Plusieurs de ses oeuvres pour voix ou violon et piano furent publiées chez Detmer, Fischer, Harris et G. Schirmer, et trois mélodies parurent dans Musical Canada (1931). Son quatuor à cordes, créé par l'Academy String Quartet en 1915, fut repris par le Quatuor à cordes Orford en 1975. Un buste en bronze de von Kunits est exposé dans l'entrée du Roy Thomson Hall. La Bibliothèque nationale du Canada détient un bon nombre de ses manuscrits.


Lecture supplémentaire

  • Bridle, Augustus. 'Luigi von Kunits, master in music, culture and energy,' Luigi von Kunits, brochure (Toronto 1931)

    'Musical bibliographies of Canadian composers, no. 5,' Toronto Globe, 1 Aug 1936

    Campbell, Aglaia. 'He founded the Toronto Symphony,' Mayfair, 2 instalments, Oct, Nov 1957

    Edinborough, Arnold. A Personal History of the Toronto Symphony (Toronto [1971])

    Edwards, Aglaia von Kunits. 'Memories of a musician's daughter,' TS News, Dec-Jan 1972-3, Jan-Feb 1973

    Petrovic, Michael M. 'Luigi von Kunits: the man who made Pittsburg [sic] and Toronto musical,' Voice of Canadian Serbs, 27 Nov 1986