Lycopode

PLANTE vivace, à feuilles persistantes, ressemblant de loin à une mousse et appartenant aux genres Diphasiastrum, Huperzia, Lycopodiella ou Lycopodium, de la famille des Lycopodiacées. Sa tige comporte des branches fourchues et est souvent rampante et couverte de feuilles en forme d'écailles.

Lycopode

PLANTE vivace, à feuilles persistantes, ressemblant de loin à une mousse et appartenant aux genres Diphasiastrum, Huperzia, Lycopodiella ou Lycopodium, de la famille des Lycopodiacées. Sa tige comporte des branches fourchues et est souvent rampante et couverte de feuilles en forme d'écailles. Les feuilles sont lancéolées (en forme de fer de lance), ovales ou effilées, de contour fuselé ou linéaire, entières ou finement dentelées.

Reproduction

Les lycopodes se développent en une alternance de générations, c'est-à-dire qu'à une phase asexuée succède une phase sexuée. Chaque phase donne lieu à une plante indépendante. La reproduction se fait par les spores produites dans les sacs à spores (sporanges) situés sur la surface supérieure des feuilles modifiées de la plante de la phase asexuée, les sporophytes. Chez la plupart des espèces canadiennes, ces feuilles modifiées sont concentrées pour former un cône ou strobile. La germination des spores produit de petites plantes souterraines (prothalles) portant les anthéridies, qui produisent les gamètes mâles, et les archégones, qui produisent les gamètes femelles. Les prothalles constituent la phase sexuée. La fécondation de l'oeuf et le développement subséquent produisent la plante que l'on connaît, le sporophyte. Certaines espèces se reproduisent par gemmes ou bulbilles (bourgeons asexués qui se détachent de la plante mère), comme, au Canada, l'H. selago et l'H. lucidula.

Distribution et habitat

L'apparition de ce groupe diversifié remonte au moins à la période du dévonien (il y a de 410 à 353 millions d'années). Des spécimens FOSSILES arborescents (dont le lépidodendron et la sigillaire) sont abondants sur les couches de charbon du carbonifère (il y a de 353 à 300 millions d'années). On connaît environ 100 espèces vivantes. Elles sont plus abondantes en régions tropicales et subtropicales, mais 19 espèces se trouvent au Canada, principalement dans les régions boisées et humides. Les D. alpinum et H. selago sont alpines et arctiques-alpines. Le buis-de-dèdre, ou courants-verts, (D. complanatum et D. digitatum) et le lycopode obscur (Lycopodium obscurum) font de jolies décorations de Noël. Les spores jaunes étaient utilisées autrefois pour enrober les pilules et fabriquer des médicaments; elles peuvent aussi exploser et étaient utilisés autrefois dans la fabrication de lampes-éclairs photographiques.


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • Flora of North America Editorial Committee, ed, Flora of North America - North of Mexico: Pteridophytes and Gymnosperms (1993).

Liens externes