MacMillan, Andrew

Andrew MacMillan. Basse chantante, metteur en scène (Glasgow, 22 novembre 1914 - Toronto, 7 février 1967). Sa famille vint au Canada vers 1916 et se fixa à Montréal où, à 17 ans, MacMillan commença à étudier avec Finlay Campbell.

MacMillan, Andrew

Andrew MacMillan. Basse chantante, metteur en scène (Glasgow, 22 novembre 1914 - Toronto, 7 février 1967). Sa famille vint au Canada vers 1916 et se fixa à Montréal où, à 17 ans, MacMillan commença à étudier avec Finlay Campbell. Dans les années 1930, il se produisit dans des opérettes et oratorios à Montréal. Il fut membre de l'Army Show durant la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, il étudia le chant à la Royal Cons. Opera School (University of Toronto Opera Division), avec Ernesto Vinci. En 1949, MacMillan devint l'adjoint de Herman Geiger-Torel. En 1950, il se joignit à la COC à la fois comme chanteur et metteur en scène adj. Ses rôles furent notamment Colline et Schaunard dans La Bohème, l'Agent de la police secrète dans The Consul, Frank et Eisenstein dans Die Fledermaus, Papageno dans La Flûte enchantée, Almaviva, Figaro et le docteur Bartolo dans Les Noces de Figaro et Jupiter dans Orphée aux enfers. Au début des années 1950, il chanta avec l'Opera Assn of Central America, effectuant des tournées au Guatemala, au Salvador et au Costa Rica. MacMillan se produisit également à l'opéra et en récital à la radio et la télévision de la SRC, chanta dans Spring Thaw, fut metteur en scène au dépt d'opéra de l'ÉBA Banff (CA Banff), et répétiteur à la Royal Cons. Opera School. à la COC, il mit en scène Madama Butterfly (1962), La Bohème (1963, 1965) et Die Fledermaus (1964). Après la mort de MacMillan, Herman Geiger-Torel écrivit à son sujet (Opera Canada, février 1967) : « Sa connaissance des langues, sa grande musicalité, son superbe talent de comédien alliés à une très belle voix lui ont permis de jouer un rôle éminent dans l'opéra au Canada. »