Kevin Major

Kevin Major, auteur (Stephenville, T.-N., 12 sept. 1949). Il termine ses études à l'U. Memorial en 1972 et devient enseignant avant de se consacrer entièrement à l'écriture. En 1992, il reçoit le Vicky Metcalf Award qui reconnaît la qualité exceptionnelle de l'ensemble de son oeuvre.

Kevin Major, auteur (Stephenville, T.-N., 12 sept. 1949). Il termine ses études à l'U. Memorial en 1972 et devient enseignant avant de se consacrer entièrement à l'écriture. En 1992, il reçoit le Vicky Metcalf Award qui reconnaît la qualité exceptionnelle de l'ensemble de son oeuvre. Même si Major adopte une forme narrative différente pour chacun de ses livres, les thèmes qu'il aborde sont toujours les mêmes; il y traite de problèmes propres à l'adolescence et à la vie familiale. Ses premier romans se démarquent par leur couleur locale, à l'image de Terre-Neuve. Dans Hold Fast (1978; trad. Tiens bon,1984), gagnant du Prix du Conseil des arts du Canada, Far from Shore (1980; trad. Loin du rivage, 1989) et Thirty-six Exposures (1984), Major décrit les changements destructeurs entraînés par le chômage et le matérialisme moderne dans la vie familiale et les valeurs traditionnelles des petits villages isolés. Dans Dear Bruce Springsteen (1987), il n'a pas su donner un cadre défini aux efforts d'un garçon qui tente de composer avec la séparation de ses parents. Blood Red Ochre (1989), à la fois un roman sur les difficultés de l'adolescence, une fiction historique et une fantaisie qui se promène dans le temps, l'auteur examine l'extinction du peuple béothuk de Terre-Neuve.

Major écrit aussi une fantaisie humoristique, Eating Between the Lines (1991), qui remporte le Prix du livre de l'année de l'Association canadienne des bibliothèques. Dans ce livre, un adolescent pénètre littéralement dans le monde des classiques pour empêcher la dissolution du mariage de ses parents et résoudre ses propres problèmes sentimentaux. L'ironie et le comique donnent le ton à Diana: My Autobiography (1993), qui raconte l'histoire d'une enfant de 11 ans égocentrique et obsédée par la famille royale. No Man's Land (1995), la première oeuvre de Major destinée aux adultes, est le récit d'une bataille sanglante livrée par le régiment de Terre-Neuve durant la Première Guerre mondiale.