Manning, Edward

Edward Manning, ministre baptiste (Irlande, 16 oct. 1766 -- Upper Canard, N.-É., 12 janv. 1851). Manning arrive en Nouvelle-Écosse avec sa famille catholique irlandaise vers 1769.
Edward Manning, ministre baptiste (Irlande, 16 oct. 1766 -- Upper Canard, N.-É., 12 janv. 1851). Manning arrive en Nouvelle-Écosse avec sa famille catholique irlandaise vers 1769.


Manning, Edward

Edward Manning, ministre baptiste (Irlande, 16 oct. 1766 -- Upper Canard, N.-É., 12 janv. 1851). Manning arrive en Nouvelle-Écosse avec sa famille catholique irlandaise vers 1769. Fortement influencé par le mouvement New Light lancé par Henry ALLINE, il se convertit le 27 avril 1789 et devient peu après ministre de la congrégation New Light. Il est d'abord itinérant, puis pasteur de l'église de Cornwallis, en Nouvelle-Écosse. Baptisé par immersion en 1797, il fonde, dès 1807, l'église baptiste de Cornwallis, dont il est le pasteur. Au cours des 40 années suivantes, il s'emploie à fonder des églises BAPTISTES dans les trois colonies des Maritimes. En 1800, il est un organisateur important de la Nova Scotia Baptist Association, précurseur de l'actuelle United Baptist Convention of the Atlantic Provinces. Bien que peu scolarisé, il exerce des pressions pour instituer une école confessionnelle. Elles aboutissent à la fondation de la Horton Academy (1828) et de l'Acadia College (1838), tous deux à Wolfville (Nouvelle-Écosse). Manning se fait également le promoteur des missions à l'étranger et au Canada, ainsi que du mouvement pour la TEMPÉRANCE. L'aide qu'il reçoit de sa congrégation est insuffisante et il cultive la terre et dispense des soins médicaux à ses voisins pour augmenter son revenu précaire.