Marc-André Hamelin

En 1982, il se classe premier au Tremplin international de musique des Concours de musique du Canada et remporte le Concours international de piano de Pretoria, en Afrique du Sud.

Hamelin, Marc-André
L'étonnante virtuosité avec laquelle Marc-André Hamelin joue du piano a fait sa renommée (photo de Peter Shaaf). Pour entendre un extrait d'une adaptation de Leopold Godowsky de la \u00ab Sérénade \u00bb de R. Strauss, cliquez sur le bouton \u00ab Son \u00bb (avec la permission de la Société Radio-Canada).

Marc-André Hamelin

 Marc-André Hamelin, pianiste, compositeur, né à Montréal le 5 septembre 1961; B.Mus. (Temple), 1983, M.Mus. (Temple), 1985. Il commence à jouer du piano à l'âge de cinq ans et, quatre ans plus tard, il étudie à l'école Vincent-d'Indy sous la férule d'Yvonne Hubert et de sœur Rita de la Croix. À la Temple University de Philadelphie, ses maîtres sont Harvey D. Wedeen et Russell Sherman.

Lancement de sa carrière

En 1982, il se classe premier au Tremplin international de musique des Concours de musique du Canada et remporte le Concours international de piano de Pretoria, en Afrique du Sud. En 1985, il obtient le premier prix du Carnegie Hall International American Music Competition, ce qui lui vaut de nombreux engagements avec des orchestres réputés aux États-Unis, dont un récital au Carnegie Hall, et un contrat de disque avec la compagnie New World Records. Hamelin se produit un peu partout au Canada et aux États-Unis, notamment au Lincoln Center de New York avec le Manhattan Philharmonic Orchestra et le Riverside Symphonic Orchestra. Il donne également des récitals à Ottawa avec l'Orchestre du Conseil national des arts et se produit avec les orchestres symphoniques de plusieurs grandes villes dont Toronto, Québec, Detroit, Minneapolis et Philadelphie. En 1987, il accompagne comme soliste l'Orchestre symphonique de Montréal lors de sa tournée européenne. Le Conseil des arts du Canada lui décerne le prix de la Fondation Sylva-Gelber en 1987 et le Prix Virginia P. Moore en 1989.

Sa carrière de chambriste

En 1989, il forme un duo avec la violoncelliste Sophie Rolland; en 1991, ils présentent l'œuvre intégrale de Beethoven à Montréal, Londres et New York. Hamelin accompagne également la soprano Karina Gauvin, et présente sur une base régulière un programme composé de chansons de cabaret avec sa femme, la soprano américaine Jody Karin Applebaum, programme qu'ils ont enregistré.

Sa carrière de soliste

Lors de ses récitals, Hamelin se fait un point d'honneur à présenter le répertoire peu connu de diverses époques, mais il est tout aussi à l'aise avec le répertoire traditionnel. Par ailleurs, c'est lui qui a interprété pour la première fois en public de nombreuses œuvres de compositeurs canadiens et américains. Ses débuts londoniens ont lieu en 1992; par la suite, il donne plusieurs récitals au Wigmore Hall. Il joue autant seul qu'avec des orchestres dans la majorité des grandes villes d'Amérique du Nord et d'Europe, ainsi qu'au Japon, en Malaisie, en Australie et au Mexique. Il est par ailleurs invité régulièrement aux festivals de Munich et de Lanaudière, de même qu'à d'autres festivals canadiens et européens. En tant que membre de Piano Six, il participe à des tournées dans des petites villes du Canada.

Sa carrière de compositeur

Hamelin compose ses premières pièces pour piano à l'âge de 19 ans; plus tard, il enregistre plusieurs de ses études. Il écrit également des arrangements complexes d'œuvres de Liszt et de Chopin.

Enregistrements

En 2011, Hamelin a déjà enregistré quatre-vingt-quatre disques, la majorité sur étiquette Hyperion. Parmi les compositeurs moins connus, il affectionne particulièrement Leopold Godowsky et Charles Alkan. Gagnant de six prix Juno (1996, 1997, 1998, 2003, 2006 et 2008), il voit le CD de ses compositions, Hamelin : Etudes (Hyperion CDA 67789), être mis en nomination à un autre prix Juno en 2011. Il joue au gala de remise des prix Grammy en 2001, présenté à la télévision. Huit de ses enregistrements lui valent des mises en nomination pour des Grammy, dont Études en 2011. Son enregistrement de l'intégrale des Études de Godowsky sur les Études de Chopin (Hyperion CDA67411/2) est couronné du prix Gramophone 2000 du meilleur disque instrumental et de plusieurs prix de la critique. En 1991, il enregistre six sonates pour piano d'Eckhardt-Gramatté (Altarus AIR-CD-9052).

Critique et reconnaissance

Dans The New Yorker du 22 mai 1989, Andrew Porter dit d'Hamelin qu'il est un « jeune pianiste canadien qui dégage poésie et énergie. » Sa grande maîtrise technique et son vaste répertoire lui valent l'admiration du public dans le monde entier. En 2003, il est nommé officier de l'Ordre du Canada et en 2004, chevalier de l'Ordre du Québec. Il est également le sujet de l'ouvrage The Composer-Pianists: Hamelin and The Eight. Depuis 2011, il vit à Boston et revient souvent au Canada donner des récitals.

Discographie (Sélection)

Bolcom Twelve New Etudes, Wolpe Battle Piece : 1987; New World NW-354.

Godowsky : oeuvres originales et transcriptions; 1987; CBC Musica Viva MV-1026.

Ives Sonate no 2« Concord », Wright Sonate : 1987-1988; New World NW-378-1.

La Musique du réalisme magique II : Bouliane Douze tiroirs de demi-vérités...; OCNA, Chmura chef d'orchetre; (1991); SNE 567 (CD).

Sorabjii Sonate no 1 : 1990; Altarus 9050 (CD).

Bibliographie

Marc-André ROBERGE, « Marc-André Hamelin, vainqueur à New York », Sonances, V (janv. 1986).

Véronique ROBERT, « Marc-André Hamelin : sortir des sentiers battus », La Presse (Montréal, 26 juill. 1986).

Claude GINGRAS, « Il existe chez moi un certain désir d'être le premier à faire connaître certaines choses », ibid. (31 déc. 1988).

Jessica DUCHEN, « A clean sweep », BBC Music Magazine (août 1998).

Roxanne SNIDER, « Master of the obscure », Opus, été 2000.

Alex ROSS, « Extreme piano », The New Yorker, 18 décembre 2000.

Eric SIBLIN, « Uncommon virtuoso », Saturday Night, 28 avril 2001.

Robert RIMM, The Composer-Pianists: Hamelin and The Eight (Portland, Oregon, 2002).


Lecture supplémentaire

  • Roberge, Marc-André. 'Marc-André Hamelin, vainqueur à New York,' Sonances, vol 5, Jan 1986

    Robert, Véronique. 'Marc-André Hamelin: sortir des sentiers battus,' Montreal La Presse, 26 Jul 1986

    Gingras, Claude. 'Il existe chez moi un certain désir d'être le premier à faire connaître certaines choses,' ibid, 31 Dec 1988

    Duchen, Jessica. "A clean sweep," BBC Music Magazine, Aug 1998

    Snider, Roxanne. "Master of the obscure," Opus, summer 2000

    Ross, Alex. "Extreme piano," The New Yorker, 18 Dec 2000

    Siblin, Eric. "Uncommon virtuoso," Saturday Night, 28 April 2001

    Rimm, Robert. The Composer-Pianists: Hamelin and The Eight (Portland, Oregon 2002)