Marie de Saint-Joseph, mère

Mère Marie de Saint-Joseph (née Marie de Savonnières de la Troche). Religieuse ursuline, musicienne (Château de Saint-Germain en Anjou, France, 7 septembre 1616 - ville de Québec, 4 avril 1652).

Marie de Saint-Joseph, mère

Mère Marie de Saint-Joseph (née Marie de Savonnières de la Troche). Religieuse ursuline, musicienne (Château de Saint-Germain en Anjou, France, 7 septembre 1616 - ville de Québec, 4 avril 1652). Elle entra chez les Ursulines de Tours à 14 ans, et s'embarqua pour le Canada en 1639 en compagnie de mère Marie de l'Incarnation. Elle étudia les langues indigènes et son tempérament enjoué lui valut la confiance des Amérindiens. Dans sa tâche de professeure à Québec auprès des jeunes filles françaises et des indigènes, la musique occupa une place importante. Dans une lettre du 2 septembre 1640, soeur Anne de Sainte-Claire écrivait : « Elle est maîtresse de nos petites séminairistes, qu'elle aime comme une mère aime ses enfants. Après le catéchisme elle leur apprend à chanter et à toucher sur la viole, la note des cantiques spirituels; parfois elle les fait danser à la mode des sauvages » (Les Ursulines de Québec, Québec 1863). Après sa mort prématurée, un chroniqueur écrivit : « Comme elle avoit une belle voix & qu'elle entendoit bien la Musique, non seulement elle chantoit, & psalmodioit, mais elle conduisoit encore le Choeur, à quoi sans doute elle avoit grace : car elle y réüssissoit à merveille, nonobstant ses difficultez de poulmon » (Relations des Jésuites, vol. XXXVIII, p. 148).


Lecture supplémentaire

  • Amtmann Music in Canada