Martel, Rachel

Rachel Martel. Pianiste, professeure (La Tuque, Québec, 12 mars 1939). Premier prix piano (CMQ) 1959. Elle étudia à l'École supérieure de musique de Nicolet (1953-56), puis au CMQ (1956-59) avec Guy Bourassa. En 1959, elle obtint le Prix d'Europe et une bourse du CAC.
Rachel Martel. Pianiste, professeure (La Tuque, Québec, 12 mars 1939). Premier prix piano (CMQ) 1959. Elle étudia à l'École supérieure de musique de Nicolet (1953-56), puis au CMQ (1956-59) avec Guy Bourassa. En 1959, elle obtint le Prix d'Europe et une bourse du CAC.


Martel, Rachel

Rachel Martel. Pianiste, professeure (La Tuque, Québec, 12 mars 1939). Premier prix piano (CMQ) 1959. Elle étudia à l'École supérieure de musique de Nicolet (1953-56), puis au CMQ (1956-59) avec Guy Bourassa. En 1959, elle obtint le Prix d'Europe et une bourse du CAC. Elle travailla à Paris avec Yvonne Loriod et en Allemagne à la Badische Hochschule für Musik de Karlsruhe dont elle fut diplômée (1963). Elle suivit plus tard des cours de clavecin de Robert Veyron-Lacroix à Nice (1968). En 1961, elle reçut le prix spécial d'interprétation de la pièce canadienne imposée au premier Concours national JMC, Passacaglia de Kelsey Jones. Elle effectua des tournées JMC (1962-63, 1966-67). Elle participa notamment à la création de la Sonate d'André Prévost avec le violoncelliste Pierre Morin (Paris, 1962) et du cycle Les Clartés de la nuit de Jacques Hétu avec la soprano Ginette Duplessis (Québec, 1973). Répétitrice à l'Université Laval à partir de 1967, elle a aussi accompagné Pierre Boutet, Chantal Masson, la violoniste Liliane Garnier-Lesage et le clarinettiste John Van Bockern. Pianiste dont la critique a maintes fois apprécié l'élégance et la musicalité, elle s'est produite également comme claveciniste à la radio et à la télévision de la SRC. Avec son mari, Roger Cantin, elle a enregistré (1964) le micr. Oeuvres pour flûte et piano (Radio-Marie RM-36503).