Martello, tour

Voir aussiRELATIONS CANADO-AMÉRICAINES.

Martello, tour
Au cours de l'année 1813, des envoyés du Génie royal et des militaires locaux érigent cette énorme tour Martello sur une colline surplombant le port de Saint-Jean (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada).

Martello, tour

Une tour Martello est un type original de FORTIFICATION en maçonnerie utilisée pour la défense de l'AMÉRIQUE DU NORD BRITANNIQUE pendant la première moitié du 19e siècle. Son nom vient probablement de la tour de pierre du cap Mortella, en Corse, qui a particulièrement bien résisté à une attaque anglaise pendant les guerres de la Révolution française. Vers l'an 1000, à mesure que les maçons améliorent leurs techniques, les tours rondes commencent à remplacer les tours carrées. Elles ont pour avantages d'offrir peu d'angles morts aux assaillants pour se dissimuler et de mieux résister aux projectiles. En Amérique du Nord britannique, 16 tours tronquées à toit plat sont construites de 1796 à 1848 : cinq à Halifax, une à Saint John, quatre à Québec et six à Kingston. Les tours Martello situées à Halifax et à Québec sont construites au cours des années précédant la GUERRE DE 1812, alors que celle située à Saint John est construite pendant ce conflit militaire (voirLIEU HISTORIQUE NATIONAL DU CANADA DE LA TOUR-MARTELLO-DE-CARLETON). Celles situées à Kingston sont construites de 1845 à 1848, au moment où les tensions frontalières avec les États-Unis atteignent leur point culminant, et sont de conception plus complexe. Aucune des tours n'a été attaquée; 11 tours subsistent.

Voir aussiRELATIONS CANADO-AMÉRICAINES.