Massey-Ferguson Limited

Dès ses débuts, l'entreprise acquiert les droits sur un matériel innovateur, faisant date dans l'histoire de l'agriculture à la fin du XIXe siècle avec la lieuse simple Toronto et, en 1927, avec le tracteur Wallis.

Massey Harris, affiche
La chromolithographie, une innovation des années 1840, permet de faire d'une technologie jadis dispendieuse une concurrente de la gravure sur bois et sur acier (photo de T.E. Moore/avec la permission de Varity Corporation).

Massey-Ferguson Limited

Massey-Ferguson Limited, constructeur de matériel agricole et d'autres types d'équipements, dont le siège social se trouvait autrefois au Canada, a joué un rôle important dans l'histoire de la croissance et du développement du Canada. Fondée en 1847 par Daniel MASSEY sous le nom de Newcastle Foundry and Machine Manufactory, la société devient une entreprise individuelle en 1855 sous la direction de son fils, Hart Almerrin MASSEY. En 1870, elle prend le nom de Massey Manufacturing Co. En 1879, l'entreprise déménage à Toronto et fusionne, en 1891, avec son principal concurrent, A. Harris, Son & Co. Ltd., une entreprise fondée en 1857. La nouvelle entreprise Massey-Harris Co. Ltd. est constituée en société en 1891, devenant ainsi le plus grand établissement de ce type dans l'Empire britannique. En 1953, la société fusionne avec les entreprises Ferguson pour former Massey-Harris-Ferguson Ltd. En 1958, elle prend le nom de Massey-Ferguson Ltd., puis, en 1987, la société est réorganisée en Varity Corp., bien que les filiales gardent des variantes des anciens noms (p. ex., Massey Combines Corp. à Brantford, en Ontario).

Dès ses débuts, l'entreprise acquiert les droits sur un matériel innovateur, faisant date dans l'histoire de l'agriculture à la fin du XIXe siècle avec la lieuse simple Toronto et, en 1927, avec le tracteur Wallis. Les idées d'Harry Ferguson, développées au cours des années 20, donnent à l'entreprise une longueur d'avance dans la technologie des tracteurs. Malgré des difficultés financières dans les années 80 (ayant nécessité l'aide du gouvernement fédéral à partir de 1981), Varity continue de construire et de vendre de l'équipement industriel et agricole tel que des tracteurs, des presses et des moteurs diesels à usage multiple. Elle exploite des usines au Canada et à l'étranger. En 1994, Varity vend la division Massey-Ferguson à AGCO Corporation, un constructeur américain de matériel agricole.