Max Wyman

Max Wyman. Auteur, critique, éducateur, administrateur, acteur, (Wellingborough, Angl., 14 mai 1939, naturalisé Canadien en 1979). Il reçoit un diplôme honorifique en littérature (Simon Fraser) en 2003.

Max Wyman

Max Wyman. Auteur, critique, éducateur, administrateur, acteur, (Wellingborough, Angl., 14 mai 1939, naturalisé Canadien en 1979). Il reçoit un diplôme honorifique en littérature (Simon Fraser) en 2003. Il étudie le piano et les matières théoriques dans sa jeunesse et commence sa carrière de journaliste à 14 ans, au Northamptonshire Evening Telegraph. Après avoir étudié à l'Université de Nottingham, il travaille comme rédacteur en chef, critique d'art et rédacteur principal pour des journaux et revues de Londres (1960-1967). En 1967, il s'installe au Canada et devient l'un des critiques d'art les plus respectés du pays.

Critique artistique

En 1968, Wyman commence à travailler pour le Vancouver Sun; c'est le début d'une association de plus de 20 ans. Il y est critique de musique et de danse de 1968 à 1979, rédacteur de la « Saturday Review » (revue du samedi) de 1991 à 1996, rédacteur-fondateur de la « Review of Books » (comptes rendus de livres) de 1996 à 1998 et rédacteur principal de 1999 à 2003. Il est également chroniqueur artistique, critique de danse, de théâtre et de littérature pour le journal The Province de Vancouver de 1980 à 1991. En 1973, on le nomme collaborateur de Performing Arts in Canada. Il est rédacteur régulier de la section « Colombie-Britannique » d'Opera Canada (1968-1976) et des Cahiers canadiens de musique (1970-1975). Il écrit également dans le Compositeur canadien, Maclean's, Musicanada, La Scène musicale, divers périodiques sur la danse et des publications internationales comme le New York Times et Chamber Music America. Il collabore à l'Encyclopédie de la musique au Canada, au New Grove Dictionary et à l'Encyclopédie du Canada. Il écrit plusieurs livres sur les arts au Canada.

Conférences et apparitions à la radio et à la télévision

En plus de son travail de critique, Wyman donne des conférences au sujet des politiques sur les arts et, depuis 1979, donne des cours sur la danse et le métier de critique à l'Université Simon Fraser, au Vancouver Community College ainsi qu'à l'Université Capilano et, depuis 1999, au Banff Centre. Il prépare des comptes rendus et des analyses commentées pour la SRC et est l'hôte de la série télévisée Contemporary Art in Canada pour le Knowledge Network de 1985 à 1987. En 1998, en tant qu'acteur, Wyman fait des apparitions dans des films et dans les émissions de télé populaires The X-Files (v.f. X Files : aux frontières du réel) et Millennium.

Comités artistiques et affiliations professionnelles

Ardent défenseur des arts, Wyman est gouverneur de la Conférence canadienne des arts de 1972 à 1974, siège au Conseil des Arts du Canada de 1995 à 2000 et est président de la Commission canadienne pour l'UNESCO de 2002 à 2006. Il est juré pour le Conseil des arts de l'Ontario, pour le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle et pour la Société royale du Canada. Actif en politique municipale, il est maire de Lions Bay, en Colombie-Britannique, de 2005 à 2008 et préside de nombreux comités culturels à Vancouver.

Prix et distinctions

Il reçoit un prix de mérite décerné par le Community Arts Council of Vancouver en 1987, la Médaille du jubilé de la reine Élisabeth II en 1977 et en 2002 et le Cecilia Zhang Memorial Music Award du Royal Conservatory of Music en 2004. Il est nommé officier de l'Ordre du Canada en 2001 et membre honorifique à vie de la Commission canadienne pour l'UNESCO en 2010.

Écrits (sélection)

The Royal Winnipeg Ballet: The First Forty Years (Toronto 1978)

Dance Canada: An Illustrated History (Vancouver 1989)

Evelyn Hart: An Intimate Portrait (Toronto 1991)

Vancouver Forum: Old Powers, New Forces. éd. (Vancouver 1992)

Toni Cavelti: A Jeweller's Life (Vancouver 1996)

Revealing Dance: Selected Writings, 1970s-2001 (Toronto 2001)

The Defiant Imagination: Why Culture Matters (Vancouver 2004)