McCarter Nairne

Pour commencer, ils conçoivent des maisons et de petits immeubles, puis réalisent une percée avec le contrat des Devonshire Apartments, immeuble de six étages situé à un endroit en vue du centre-ville.
Pour commencer, ils conçoivent des maisons et de petits immeubles, puis réalisent une percée avec le contrat des Devonshire Apartments, immeuble de six étages situé à un endroit en vue du centre-ville.



McCarter Nairne

  McCarter Nairne est un cabinet d'architectes et d'ingénieurs de Vancouver qui a eu une longévité exceptionnelle, a été fondée par John Y. McCarter (Victoria, Colombie-Britannique, 12 août 1886 -- Vancouver, 12 mai 1981) et George C. Nairne (Inverness, Écosse, 14 nov. 1884 -- Vancouver, 23 avril 1953). Avant de s'établir à son compte en 1912, McCarter fait un stage dans les bureaux de Victoria et de Vancouver d'un architecte réputé, Thomas Hooper (1857-1935), qui réalise à la même époque l'annexe du palais de justice de Vancouver ainsi que de nombreux autres édifices gouvernementaux, immeubles à bureaux, églises et maisons dans toute la Colombie-Britannique. Nairne poursuit des études en architecture, et écrit des articles et fait un stage à Inverness avant d'émigrer à Vancouver, en passant par New York et Seattle. Les deux hommes servent outremer pendant la PREMIÈRE GUERRE MONDIALE et occupent brièvement différents postes avant de s'associer en 1921, à Vancouver.

Pour commencer, ils conçoivent des maisons et de petits immeubles, puis réalisent une percée avec le contrat des Devonshire Apartments, immeuble de six étages situé à un endroit en vue du centre-ville. Le cabinet est très occupé pendant les cinq années suivantes à réaliser entre autres le nouveau magasin à rayons Spencer's et deux des premiers GRATTE-CIEL de Vancouver, le Medical Dental Building (démoli en 1988) et le Marine Building. Ces deux édifices sont d'excellents exemples du style Art Déco populaire en Amérique du Nord dans les années 20 et 30. Ils possèdent de grands portails voûtés menant à des halls spectaculaires abondamment ornementés. Le Medical Dental Building devient célèbre en partie grâce aux urnes de terre cuite placées aux coins du dixième étage, à l'endroit où l'édifice rétrécit. Le Marine Building est un parfait exemple d'Art Déco avec ses retraits, sa verticalité et ses ornements en terre cuite. Le thème de ces décorations est l'histoire de la côte ouest et la nature. Au moment de sa construction, les architectes ont comparé le Marine Building à « un grand pic surgissant des flots, recouvert de la faune et de la flore marines ».

Ses succès stylistiques mis à part, le cabinet a toujours mis l'accent sur l'aspect économique de l'aménagement urbain, de la conception et de l'entretien. À la fin de sa vie, McCarter refusait de discuter des divers styles employés par le cabinet, parlant plutôt de la primauté moderniste du plan rationnel. De fait, invoquant la perte d'espaces locatifs, McCarter conteste sans succès auprès de la ville la marge de recul du Medical Dental Building imposée par la loi. Contrairement à la plupart des cabinets d'architectes, McCarter Nairne reste actif durant la CRISE DES ANNÉES 30 et les années de guerre, surtout grâce à des contrats gouvernementaux. Leur intérêt envers la conception économique représente sans aucun doute un attrait pour les quelques clients qui ont les moyens de construire durant cette période. Pendant la DEUXIÈME GUERRE MONDIALE, le cabinet est responsable du développement domiciliaire et urbain fédéral en temps de guerre pour la Colombie-Britannique, y compris plusieurs centres-villes. Le travail de McCarter pour le gouvernement lui vaut un poste de la Couronne, celui de directeur de la Société centrale d'hypothèques et de logement nouvellement créée.

Pendant l'après-guerre, le bureau s'affaire à la conception de manufactures, d'entrepôts, de logements pour les travailleurs, de banques, d'écoles et autres édifices nécessaires à l'économie florissante de la province. L'un des contrats les plus représentatifs de cette période est le Bureau de poste principal (1952-1958), massif et d'inspiration moderniste, au coeur de Vancouver. McCarter Nairne a recours aux technologies de pointe, comme l'ossature élargie métallique soudée et ses ascenseurs capables de recevoir des véhicules, pour construire cet édifice qui représente tout un pâté de maison.

Ce bureau de poste est le dernier projet des deux associés fondateurs. Le bureau poursuit ses activités jusqu'en 1982 sous la gouverne de Ronald S. Nairne (1923-1984), de William Leithead (1920-1994) et d'autres associés, se spécialisant en édifices industriels, publics et commerciaux.

Les Canadian Architectural Archives situées à l'U. de Calgary ont inventorié les réalisations du cabinet sous le titre McCarter and Nairne : Significant B.C. Projects (1995).


Lecture supplémentaire

  • Rhodri Windsor Liscombe, The New Spirit: Modern Architecture in Vancouver, 1938-1963 (1997).