McCurdy, Ed

Ed (Edward Potts) McCurdy. Chanteur de folklore, auteur-compositeur, acteur (Willow Hill, Penn., 11 janvier 1919, naturalisé canadien 1986 - Halifax, 23 mars 2000).

McCurdy, Ed

Ed (Edward Potts) McCurdy. Chanteur de folklore, auteur-compositeur, acteur (Willow Hill, Penn., 11 janvier 1919, naturalisé canadien 1986 - Halifax, 23 mars 2000). Ed McCurdy s'intéresse à la musique folklorique alors qu'il est étudiant en Oklahoma et , après avoir étudié le chant, travaille aux États-Unis dans des spectacles de vaudeville et en tant que chanteur de gospel à la radio. En 1945, il se fixe à Vancouver où son émission radiophonique à la SRC « Ed McCurdy Sings » (1947-1948) est la première du réseau anglais à être consacrée à la chanson folklorique. Ce baryton fait aussi d'autres émissions à la SRC, notamment « Singing in the Wilderness » (Toronto, 1949), « Young People's Radio Magazine » (Vancouver, 1953) et l'émission de télévision pour enfants « Ed's Place » (Toronto, 1953-1954). En 1954, il chante également le rôle de Mal Tompkins dans la production télévisée de la SRC de The Hero of Mariposa de Mavor Moore.

Interprète

Bien qu'il déménage à New York en 1954, McCurdy continue à se produire au Canada et est animateur d'émissions de télévision de la SRC comme « Ed and Ross » (Toronto, 1957-1959), émission pour enfants avec Ross Snetsinger, et « Folksongs with Ed McCurdy » (Halifax, 1961). Il se produit aussi dans des boîtes à chansons au Canada et au Festival de folklore Mariposa 1962. Avec la montée de la musique folklorique urbaine et des chansons engagées, au milieu des années 1960, le style de McCurdy n'est plus en vogue. Il vient s'établir à Halifax en 1982 et se produit par la suite lors de plusieurs festivals folk canadiens, dont ceux de Mariposa, Home County (London, Ont.) et Winnipeg, jusqu'en 1994. Il est aussi acteur de cinéma (par exemple Justice Denied de l'Office national du film du Canada en 1989) et de télévision.

Enregistrements

Populaire interprète de chansons de folklore canadiennes-anglaises, McCurdy est l'un des folkloristes ayant à son actif le plus grand nombre de disques en Amérique du Nord et l'un des premiers à sortir un album principalement composé de chansons folkloriques de Terre-Neuve. Son premier 33 tours, Folk Songs of the Canadian Maritimes and Newfoundland (1955, Whitehall 850), est suivi de quelque 30 autres au contenu non canadien surtout, enregistrés aux États-Unis sur étiquettes Riverside, Elektra, Tradition, etc. Ses enregistrements de poésie du 17e siècle (When Dalliance Was in Flower) sont très populaires (1956-1958). Une de ses chansons, « Last Night I Had the Strangest Dream » (une chanson pacifiste écrite durant ses premières années au Canada), est enregistrée plus de 40 fois (notamment par Pete Seeger, Arlo Guthrie, Simon and Garfunkel et Joan Baez) et interprétée dans plus de neuf langues différentes. Il demeure un favori des chœurs d'écoles canadiennes. Richard Flohill décrit McCurdy en ces termes : « Parfois bougon et irascible, il est unique; c'est un homme chaleureux et sensible et un lien avec les grands chanteurs de folklore du passé » (notices du programme du Festival de folklore Mariposa, 1990).

Bibliographie

Bill BROWN, « CBC's sorrowful troubadour », The Standard (Montréal, 20 juil. 1949).

« Folk singer a fixture at Mariposa Festival », Globe and Mail (30 mars 2000).

Lorne BROWN, « Ed McCurdy », Canadian Folk Music Bulletin (mars-juin 2000).


Lecture supplémentaire

  • Brown, Bill. 'CBC's sorrowful troubadour,' Montreal Standard, 20 Jul 1949

    "Folk singer a fixture at Mariposa festival," Globe and Mail, 30 Mar 2000

    Brown, Lorne. "Ed McCurdy," Canadian Folk Music Bulletin, Mar-Jun 2000