Meagan Duhamel et Eric Radford

Meagan Duhamel, patineuse artistique (née le 8 décembre 1985 à Sudbury, en Ontario). Eric Radford, patineur artistique (né le 27 janvier 1985 à Winnipeg, au Manitoba). Les patineurs artistiques Meagan Duhamel et Eric Radford compétitionnent ensemble depuis 2010. Reconnus pour leur excellence technique, ils ont remporté deux Championnats du monde (2015 et 2016), trois médailles aux Jeux olympiques – une médaille de bronze (2018) et une autre d’or (2018) au patinage en couple, et une médaille d’argent (2014) au patinage par équipe – et plusieurs médailles d’or dans neuf autres compétitions internationales. Ils sont champions en titre du Canada de 2012 à 2018, détenant ainsi le record du plus grand nombre de victoires de championnats consécutives au pays.

Meagan Duhamel et Eric Radford
PARIS, FRANCE \u2013 16 NOVEMBRE 2013 : Meagan Duhamel et Eric Radford du Canada effectuent leur programme libre pour le Trophée \u00c9ric-Bompard du Grand Prix ISU au Palais omnisports, \u00e0 Bercy.

Début de carrière de Meagan Duhamel

Meagan Duhamel commence à patiner à trois ans au club de patinage artistique de Walden, près de Sudbury, dans le nord de l’Ontario. Elle participe d’abord aux épreuves de patinage individuel et remporte le titre chez les femmes juniors au Canada en 2003.

C’est Ryan Arnold qui est le premier partenaire de Meagan Duhamel. Aux Championnats du monde juniors de 2005, ils révolutionnent l’histoire du patinage artistique en devenant le premier couple à réussir un triple saut lutz dans une compétition internationale. Aux Championnats canadiens de 2005, ils deviennent également la première paire canadienne à réussir un triple lutz côte à côte en compétition (ce même saut propulse plus tard Meagan Duhamel et Eric Radford au titre de champions du monde).

De 2007 à 2010, elle fait équipe avec Craig Buntin. Ils se hissent dans les dix premières places aux Championnats du monde de patinage artistique, en plus d’obtenir une médaille de bronze aux Championnats canadiens et aux Championnats des quatre continents. En 2007, elle obtient également la sixième place en patinage individuel sénior aux Championnats canadiens.

Début de carrière d’Eric Radford

Eric Radford suit un parcours semblable à celui de Meagan Duhamel, rencontrant très tôt le succès dans les épreuves individuelles et en couple. Il commence à patiner à huit ans au club de patinage artistique de Balmertown, dans le nord de l’Ontario. En 2002, il gagne le titre chez les hommes dans la catégorie novice, puis, deux ans plus tard, dans la catégorie junior.

Après des débuts en couple avec Sarah Burke, Eric Radford s’allie à Rachel Kirkland de 2005 à 2009. Ils sont entraînés par Brian Orser et Ingo Steuer, anciens champions du monde en patinage individuel pour hommes et en patinage en couple, respectivement. Rachel Kirkland et Eric Radford remportent l’argent aux Championnats canadiens juniors en 2006 et finissent à la cinquième place aux Championnats canadiens séniors en 2007. Avec Anne-Marie Giroux, il se hisse au huitième rang des Championnats canadiens de 2010.

Meagan Duhamel et Eric Radford : saison 2010-2011

En 2010, Meagan Duhamel et Eric Radford se séparent de leur partenaire de patinage respectif et déménagent chacun à Montréal pour poursuivre leur carrière auprès du Club de patinage artistique de Saint-Léonard. Plus tard la même année, les entraîneurs Richard Gauthier et Bruno Marcotte décident de les mettre en couple, malgré les difficultés techniques que posent leurs tailles très différentes (Meagan Duhamel fait 148 cm, ou 4 pieds et 10 pouces, tandis qu’Eric Radford fait 188 cm, ou 6 pieds et 2 pouces). Après seulement quelques mois d’entraînement, le couple remporte sa première médaille internationale, le bronze, au Trophée Nebelhorn. En octobre 2010, ils participent pour la première fois aux Internationaux de Patinage Canada, où ils réussissent, dans le cadre de leur programme court, le premier de nombreux triple lutz lancés.

Au cours de leurs premiers Championnats canadiens ensemble, en 2011, Meagan Duhamel et Eric Radford gagnent la médaille d’argent, un exploit qu’ils répètent aux Championnats des quatre continents. Leur participation aux Championnats du monde de 2011 est fort remarquée, non seulement parce que Meagan Duhamel brise le nez d’Eric Radford avec son coude pendant la première figure de leur programme court, mais aussi parce que le duo se classe en septième place devant les champions canadiens Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch.

À ce moment-là dans leurs carrières, ce sont leurs solides compétences de patinage individuel qui propulsent leur carrière en duo. Afin de perfectionner leurs qualités artistiques, ils engagent la chorégraphe Julie Marcotte, qui les suit tout au long de leur ascension vers une dominance internationale.

Saison 2011-2012

Aux Internationaux de Patinage Canada en octobre 2011, Meagan Duhamel et Eric Radford gagnent une médaille de bronze et obtiennent leur meilleur pointage technique à date dans une compétition du Grand Prix ISU. Au Trophée Éric-Bompard, en France, ils obtiennent une autre médaille de bronze. Aux Championnats nationaux de 2012, à Moncton, ils battent les champions en titre Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch, entamant ainsi un règne de plusieurs années. Aux Championnats du monde de 2012, en France, ils finissent au cinquième rang, une amélioration par rapport à la septième place de l’année précédente.

Saison 2012-2013

La saison suivante, le duo gagne les Championnats des quatre continents, défend avec succès son titre de champion canadien et gagne sa première médaille mondiale, de bronze, aux Championnats du monde à London, en Ontario. Ils se hissent en deuxième place avec leur programme court ponctué de triples lutz côte à côte et de triples lutz lancés, tout juste devant les champions en titre, les Allemands Aliona Savchenko et Robin Szolkowy. Au programme long, le duo mène la compétition jusqu’à ce que les juges prennent la décision hautement controversée de décerner au couple allemand la note maximale pour une performance que beaucoup considèrent comme moins qu’impressionnante. Ce sont Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov, de la Russie, qui remportent l’or.

Saison 2013-2014

En 2013-2014, Meagan Duhamel et Eric Radford effectuent leur programme court sur une composition d’Eric Radford, Tribute, écrite à la mémoire de son premier entraîneur, feu Paul Wirtz.

Le couple entame sa saison en remportant des médailles aux Internationaux de Patinage Canada et au Trophée Éric-Bompard. Aux Championnats canadiens de 2014, ils gagnent l’or et établissent un nouveau record pour le Canada avec un pointage de 213,62. Lorsqu’arrivent les Jeux olympiques d’hiver à Sotchi, en Russie, Meagan Duhamel et Eric Radford font partie des favoris. Bien que le Canada remporte l’argent au patinage par équipe, ils commettent dans leur programme court une foule de petites erreurs qui les placent en cinquième position. L’or revient aux Russes Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov, tandis qu’une chute de Meagan Duhamel fait glisser le duo en septième position.

Le mois suivant, aux Championnats du monde, une chute de Meagan Duhamel lors d’un triple saut salchow les cantonne à une troisième place pour la deuxième année consécutive, avec un pointage de 210,84.

Meagan Duhamel et Eric Radford
PARIS, FRANCE \u2013 16 NOVEMBRE 2013 : Meagan Duhamel et Eric Radford du Canada effectuent leur programme libre pour le Trophée Éric-Bompard du Grand Prix ISU au Palais omnisports, à Bercy.
Meagan Duhamel et Eric Radford
PARIS, FRANCE \u2013 16 NOVEMBRE 2013 : Meagan Duhamel et Eric Radford du Canada posent après avoir remporté une médaille d'argent lors de la cérémonie du Trophée Éric-Bompart du Grand Prix ISU au Palais omnisports, à Bercy.
Meagan Duhamel et Eric Radford
PARIS, FRANCE \u2013 16 NOVEMBRE 2013 : Meagan Duhamel et Eric Radford du Canada effectuent leur programme libre pour le Trophée Éric-Bompard du Grand Prix ISU au Palais omnisports, à Bercy.

Saison 2014-2015

Au cours de la saison 2014-2015, Meagan Duhamel et Eric Radford ajoutent une difficulté technique supplémentaire à leur programme long : le rarissime et très difficile quadruple salchow lancé (qui implique quatre rotations dans les airs pour la patineuse). À l’époque, un seul autre couple de patineurs a tenté une telle manœuvre sur la scène internationale. Leurs programmes court et long incluent aussi les habituels triples lutz côte à côte, une levée vrillée triple et un triple salchow lancé. Grâce à leur maîtrise de ces trois éléments techniques difficiles, Meagan Duhamel et Eric Radford dominent leurs adversaires, remportant six victoires consécutives dans des compétitions internationales, y compris au Grand Prix, où leur programme long obtient un pointage record au Canada. C’est également au cours de cet événement qu’ils patinent pour la première fois sur de la musique avec des paroles, en vertu d’une modification des règlements de l’ISU. Au programme court, ils effectuent une routine au son de Ginette Reno.

Meagan Duhamel et Eric Radford concluent leur impressionnante série de victoires continues en remportant l’or à nouveau aux Championnats canadiens en janvier 2015. Aux Championnats du monde de 2015, à Shanghai, ils deviennent le premier couple canadien à gagner l’or depuis Jamie Salé et David Pelletier en 2001. Leur programme court, émouvant et parfaitement exécuté, comprend d’irréprochables triples lutz et un triple saut périlleux, ce qui vaut au duo un pointage de 76,98, soit 4,39 points de plus que les Chinois Pang Qing et Tong Jian. La difficulté technique de leur programme long est inégalée, et grâce à un quadruple salchow lancé bien exécuté, Meagan Duhamel et Eric Radford reçoivent un pointage de 221,53, un record personnel, et ils se distinguent en étant la seule équipe internationale à avoir fait des triples lutz côte à côte.

La saison 2014-2015 de Meagan Duhamel et Eric Radford est également importante pour des raisons personnelles. En effet, en décembre 2014, Eric Radford annonce publiquement qu’il est gai, devenant le premier patineur artistique d’élite à faire une telle annonce au sommet de sa carrière. À la fin de la saison, Meagan Duhamel épouse l’entraîneur Bruno Marcotte.

Saison 2015-2016

Meagan Duhamel et Eric Radford conservent leur titre des Internationaux de Patinage Canada en 2015-2016, mais ils doivent se retirer des Championnats des quatre continents en raison de la grippe. Malgré tout, une médaille d’argent lors de la finale du Grand Prix leur donne l’occasion de défendre leur titre mondial.

Aux Championnats du monde à Boston, le duo remporte la deuxième place grâce à un programme court très efficace, derrière les Chinois Sui Wenjing et Han Cong. Leur programme long, le plus difficile sur le plan technique de la compétition, incluent des triples lutz côte à côte et un quadruple salchow lancé, deux figures inédites cette année-là, ainsi qu’un triple lutz lancé, des portés acrobatiques et une triple vrille lancée. Leur audace et leur aplomb sont récompensés et les mènent à une victoire inespérée avec un pointage de 231,99 points, le plus haut pointage de la saison et un record pour le duo. Ils sont les premiers Canadiens à défendre leur titre mondial avec succès depuis Barbara Wagner et Robert Paul en 1960.

Saison 2016-2017

La saison 2016-2017 donne à Meagan Duhamel et Eric Radford l’occasion de démontrer leur prouesse technique une fois de plus, en ajoutant le très risqué saut lancé triple boucle piquée à leur programme court aux Internationaux de Patinage Canada. Cet exploit leur vaut un pointage de 78,3, un record. Au programme long, le duo réussit à conserver sa première place, malgré une chute de Meagan Duhamel pendant son saut signature, le quadruple lancé. Aux Championnats nationaux de 2017, les patineurs remportent leur sixième titre, établissant ainsi un record du plus grand nombre de victoires consécutives par un duo de patineurs canadiens. Aux Championnats du monde de 2017, toutefois, des blessures leur coûtent le titre et les placent au septième rang.

Saison 2017-2018

En juin 2017, en prévision des Jeux olympiques d’hiver de 2018, à PyeongChang, en Corée du Sud, Meagan Duhamel et Eric Radford changent d’entraîneur. En septembre, ils gagnent l’argent aux Internationaux classiques d’automne à Montréal, tandis qu’en octobre, ils s’emparent de l’or aux Internationaux à Regina. Le mois suivant, ils remportent le bronze à Skate America, obtenant ainsi une place aux finales du Grand Prix ISU, auquel ils gagnent aussi le bronze, en décembre 2017.

Meagan Duhamel et Eric Radford, PyeongChang, 2018
Eric Radford et Meagan Duhamel à la cérémonie de remise des médailles pour recevoir leur médaille de bronze remportée en danse libre du patinage en couple aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang (15 février 2018).
Équipe canadienne de patinage artistique, PyeongChang, 2018
L'équipe canadienne de patinage artistique célèbre sa médaille d'or au patinage par équipe aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang.

Meagan Duhamel et Eric Radford réalisent de solides performances en patinage artistique par équipe des Jeux olympiques d’hiver de 2018, se classant premiers en danse libre et deuxièmes au programme court. L’équipe canadienne de patinage artistique – qui comptent aussi les grands patineurs Patrick Chan, Tessa Virtue et Scott Moir, et les recrues Kaetlyn Osmond et Gabrielle Daleman – domine la compétition et remporte la médaille d’or. Quelques jours plus tard, Meagan Duhamel et Eric Radford gagnent la médaille de bronze au patinage artistique en couple, après s’être retrouvés au troisième rang du programme court et au deuxième de la danse libre, et montent sur le podium avec les Allemands Aljona Savchenko et Bruno Massot (or), et les Chinois Wenjing Sui et Cong Han (argent).

Patrimoine

Meagan Duhamel et Eric Radford se distinguent en maîtrisant des éléments extrêmement difficiles sur le plan technique et rarement tentés par leurs compétiteurs. Le saut lutz côte à côte, le triple boucle piquée lancé et le quadruple salchow sont tous devenus des incontournables de leurs programmes. En étendant les horizons techniques du patinage artistique, ils suivent la voie tracée par Donald Jackson, Brian Orser, Kurt Browning et Elvis Stojko.

Meagan Duhamel et Eric Radford ont également rejoint une longue lignée de duos canadiens ayant été champions du monde ou olympiques, de Frances Dafoe et Norris Bowden à Jamie Salé et David Pelletier. Ce faisant, ils confirment l’importance du Canada dans les annales du patinage artistique en couple. Le duo détient d’ailleurs le record canadien du plus grand nombre de victoires de championnats consécutives (de 2012 à 2017).

Eric Radford est le premier patineur artistique homosexuel à remporter un titre mondial.

Faits saillants

Jeux olympiques d’hiver En couple : Bronze (2018) Par équipe : Or (2018) et argent (2014)
Championnats du monde Or (2015, 2016)
Bronze (2013, 2014)
Championnats du monde (par équipe) Argent (2013)
Bronze (2012)
Championnats des quatre continents Or (2013, 2015)
Argent (2011)
Grand Prix Or (2014)
Argent (2015)
Bronze (2016, 2017)
Internationaux de Patinage Canada Or (2014, 2015, 2016, 2017)
Argent (2012)
Bronze (2011, 2013)
Trophée NHK Or (2014, 2015, 2016)
Trophée Éric-Bompard Argent (2012, 2013)
Bronze (2011)
Skate America Bronze (2017)
Championnats canadiens Or (2012-2018)
Argent (2011)