Melnyk, Lubomyr

Lubomyr Melnyk. Pianiste, compositeur (Munich, de parents ukrainiens, 22 décembre 1948). B.A. (Manitoba) 1969, M.A. philosophie (Queen's). Ses parents s'établirent à Winnipeg au début des années 1950 fuyant le communisme.

Melnyk, Lubomyr

Lubomyr Melnyk. Pianiste, compositeur (Munich, de parents ukrainiens, 22 décembre 1948). B.A. (Manitoba) 1969, M.A. philosophie (Queen's). Ses parents s'établirent à Winnipeg au début des années 1950 fuyant le communisme. Au début des années 1970, Melnik vécut deux ans à Paris, où il accompagna les spectacles de danse contemporaine donnés par Carolyn Carlson à l'Opéra. C'est à cette époque (et avec l'aide du CAC) qu'il mit en œuvre ses idées originales sur la « musique continue »- qu'il décrit dans son ouvrage, Open Time : The Art of Continuous Music ([Toronto] 1981). Son jeu se compose d'arpèges extrêmement rapides et de durée variable qui, grâce à la pédale sostenuto, engendrent des résonances harmoniques et sympathiques. La fusion des harmoniques (ou leur opposition, selon les modèles géométriques mis au point par Melnyk et auxquels obéissent ses arpèges) évoque de sombres paysages figés, surtout dans les compositions pour deux pianos. Il faut noter que si certains critiques et pianistes professionnels désavouent cette technique, qui ne repose selon eux que sur l'utilisation d'arpèges rapides (alors qu'il s'agit avant tout de résonances), d'autres estiment la démarche sérieuse et originale. Cette méthode a beaucoup en commun avec le minimalisme.

À partir du milieu des années 1970, Melnyk a partagé son temps entre la Suède et le Canada, et a fait des tournées en Europe et en Amérique du Nord pour présenter sa musique. En 1989, il donna un concert au Ukrainian Institute de New York. Sa Lund-Saint Petri Symphony pour pianiste solo et magnétophone fut créée dans la cathédrale de Lund, en Suisse, jouée ailleurs dans ce pays, puis en Norvège et en France. Composée de trois parties, l'œuvre se distingue par son effet cumulatif obtenu par l'enregistrement sur bande. Le soliste enregistre la première partie en public, puis la deuxième pendant que défile le premier enregistrement, et enfin la dernière section, les deux premières étant reproduites simultanément. Melnyk composa NIHIL pour le Kingston Youth Orchestra.

Melnyk a reçu des commandes du CMC (région des Prairies) et de la CBC, et il est revenu de temps à autre au Canada pour se produire à Winnipeg et à Toronto. Le 25 février 1996, la première de sa pièce It Was Revealed Unto Us That Man is the Center of the Universe...But Few Can Now Remember (pour piano et trio à cordes) eut lieu à la Music Gallery de Toronto. Les titres de plusieurs œuvres rappellent les origines ukrainiennes de leur auteur. Souvent en mode continu, ses dernières compositions ont été qualifiées de « sombres et romantiquement mélodiques ».

Compositions (Sélection)

Cleaning Staff : 1976; 2 p, 2 quat cdes, bs, 41 cornets, cdes; ms.

KMH : 1977 (rév 1978); p; ms; Music Gallery Editions MGE-18 (voir DISCOGRAPHIE).

Concert-Requiem : 1978-86; vn, p; ms; Bandura BAN-1919 (voir DISCOGRAPHIE).

Islands : 1978-86; p; ms; Bandura BAN-1919 (voir DISCOGRAPHIE).

The Lund-Saint Petri Symphony : 1976-86; 3 p (3 org); ms; Apparition A-0781 (voir DISCOGRAPHIE).

Gifts : 1977; p, orch cdes; ms.

Limits : 1977; vn, al, vc, p (p, vn ou al, al ou vc); ms.

The Fountain : 1978-86; 2 p; ms; cassette hors commerce (voir DISCOGRAPHIE).

NIHIL : 1978-86; 2 p, orch; ms.

A Portrait of Petlura on the Day He Was Killed : 1978-86; 2 al, 2 p; ms; 2-Bandoura BAN-1942 (voir DISCOGRAPHIE).

The Remnants of a Man : 1978-86; p (2 p); ms; cassette hors commerce (voir DISCOGRAPHIE).

Saint Sebastian : 1978-86; quat cdes; ms.

Voyage of the Dawn Treader : 1978-86; orch vents, p, perc; ms.

Poslaniye : To the Living, the Dead, and to Those Yet Unborn (Chevchenko) : 1981; v, vents, vn, al, perc, p; ms; Bandura 191-83 (voir DISCOGRAPHIE).

The Song of Galadriel : 1983; p; ms; Bandura BAN-19884 (voir DISCOGRAPHIE).

Legend : 1984; p; ms; Bandura BAN-19884 (voir DISCOGRAPHIE).

Niche : 1988; p (2 p); ms.

Nourish : 1988; p (2 p); ms.

Vocalise no 12 : 1991; p (v, p).

Antiphons 2, 4 et 6 : 1993-2002; p; quat cdes

Runway 3-C : 2001; p; Calgary, CMC, région des Prairies

Autres œuvres, certaines figurant dans la série de cassettes Special Edition (voir DISCOGRAPHIE).

Discographie

KMH : 1979; Music Gallery Editions MGE-18. Réédité 2007; UW-02-CD Unseen Worlds (Austin, Texas)

Lund-Saint Petri Symphony : 1979; 2-Apparition A-O781.

The Song of Galadriel : 1985; Bandura BAN-19884.

Concert-Requiem(Sabat vn), Islands : 1984-85; Bandura BAN-1919.

Poslaniye : Frolick sop, Moskalyk vn, Melnyk p, Array Ens; 1983; Bandura BAN-191-83.

Portrait of Petlura : Perry al; 1989; 2-Bandura BAN-1942.

Special Edition I-V : 1983-90; enregistrements hors commerce (5 cass).

Bibliographie

Michael SCHULMAN, « Des oeuvres nombreuses et de longue, longue haleine », CompCan, 117 (janv. 1977).

Kevin PROKOSH. « Piano attacked in samurai style », Winnipeg Free Press, 10 Jan 1997


Lecture supplémentaire

  • Schulman, Michael. 'Despite all his problems, Lubomyr Melnyk labours on,' Canadian Composer, 117, Jan 1977

    Prokosh, Kevin. "Piano attacked in samurai style," Winnipeg Free Press, 10 Jan 1997