Men's Music Club

Men's Music Club (Men's Musical Club of Winnipeg, 1915-60; Men's Music Club of Winnipeg, 1960-62; Winnipeg Music Competition Festival Inc., 1987 -). Club fondé le 11 décembre 1915 pour « promouvoir, aider et encourager un niveau élevé de l'art musical au Manitoba ». Les fondateurs furent Joseph M.
Men's Music Club (Men's Musical Club of Winnipeg, 1915-60; Men's Music Club of Winnipeg, 1960-62; Winnipeg Music Competition Festival Inc., 1987 -). Club fondé le 11 décembre 1915 pour « promouvoir, aider et encourager un niveau élevé de l'art musical au Manitoba ». Les fondateurs furent Joseph M.

Men's Music Club

Men's Music Club (Men's Musical Club of Winnipeg, 1915-60; Men's Music Club of Winnipeg, 1960-62; Winnipeg Music Competition Festival Inc., 1987 -). Club fondé le 11 décembre 1915 pour « promouvoir, aider et encourager un niveau élevé de l'art musical au Manitoba ». Les fondateurs furent Joseph M. Tees et George S. Mathieson, et le révérend Dean Coombes fut le premier prés. Le club comptait alors 120 membres à charte, dont quelque 35 étaient des musiciens professionnels. Le club a présidé à la formation du Winnipeg Male Voice Choir en 1916, du Manitoba Music Competition Festival en 1918 (rebaptisé Winnipeg Music Competition Festival en 1987), du Winnipeg Orchestral Club en 1923 et du Winnipeg Boys' Choir en 1925.

Dirigé par Ethel Kinley (1925-40) puis Beth Douglas (1940-51), le choeur de garçons dut sa réputation à son chant spontané et naturel. De 1943 à 1974, il fut divisé en deux choeurs, l'un composé de jeunes et l'autre d'adolescents. Après Douglas, de nombreux chefs se succédèrent : Lucien Needham (1956-58), Douglas et Frances Christie (1958-62), Sydney Bryans (1962-64, 1965-66), Keith Tinsley (1964-65), Helga Anderson (1966-74) et Ron Butterfield (1974-75). En 1975, les choeurs se fusionnèrent sous la direction d'Ardyth McMaster. Bob McPhee (1979-82) puis Patricia Rabson (1982 -) occupèrent ensuite le poste.

C'est aussi sous les auspices du Men's Musical Club que fut formée en 1944 la Winnipeg Civic Music League, comité de citoyens regroupés pour jouer un rôle à la fois consultatif et actif en matières musicales d'intérêt municipal. La ligue contribua à la fondation de l'Orchestre symphonique de Winnipeg en 1948 et à la planification de l'importante expansion de l'école de musique de l'Université du Manitoba en 1963. Avant la formation de la ligue, le club avait favorisé la construction du Winnipeg Auditorium et préparé le concert inaugural dans cette salle, le 27 octobre 1932. Le club accepta de parrainer le Choeur philharmonique de Winnipeg de 1929 à 1969. Douglas Clarke, Bernard Naylor, Hugh Ross et Peter Temple furent au nombre des musiciens remarquables que le club fit venir au Canada comme chefs du choeur masculin et du choeur philharmonique. Le club apporta aussi son appui à l'établissement du Rainbow Stage en 1954.

En 1970, le club assuma le parrainage du Winnipeg Girls' Choir (fondé v. 1944 par Beth Cruikshank, sa dir. jusqu'en 1970, et Maurine Pottruff, son accompagnatrice durant les premières années). En 1964, ce choeur fut divisé en deux groupes d'âge, les jeunes et les adultes. Après Cruikshank, les dir. du groupe adulte furent John Standing (1970-76) puis Frances Seaton (toujours en poste en 1991).

Au cours des années qui suivirent la Première Guerre mondiale, en plus d'organiser des concerts de ses propres organismes, le Men's Musical Club organisa des récitals d'éminents interprètes de réputation internationale (notamment, au début des années 1920, Sophie Braslau, Alfred Cortot, H.A. Fricker, Joseph Hislop, Cyril Scott). Il continua par la suite à présenter des récitals hebdomadaires par des artistes de passage et les talents locaux jusqu'en 1939. Les séries eurent lieu à l'hôtel Royal Alexandra la première année, puis au Board of Trade Auditorium et au Winnipeg Auditorium. En 1953, le club mit sur pied un comité auxiliaire féminin et un conseil consultatif de citoyens pour aider à la reprise des activités du club durant la période de l'après-guerre. En 1978, les deux Winnipeg Girls' Choir, le Winnipeg Boys' Choir et le Manitoba Music Competition Festival poursuivaient leurs activités sous les auspices du MMC, devenant deux entités distinctes en 1986. En 1987, le nom Men's Music Club fut changé en celui de Winnipeg Music Competition Festival Inc.

Lecture supplémentaire

  • G Sharp Major [George S. Mathieson]. Crescendo (Winnipeg [1935])

    Leah, Vince. 'Cultural life enhanced by music club,' 'Music club provided city with festival,' Winnipeg Tribune, 27 Mar, 3 Apr 1976

    'The Winnpeg Boys' Choir,' Manitoba Choral Association, 1986

    'The Winnipeg Girl's Choir,' Manitoba Choral Association, 1986

    'Winnipeg Music Festival - name change,' Manitoba Music Educator, vol 27, Nov 1987