Mer de l'Ouest

La recherche de la « mer de l'Ouest », originellement le but des explorations sous le régime français, est source de rêves illusoires, corroborés avec obligeance par les Amérindiens.

La recherche de la « mer de l'Ouest », originellement le but des explorations sous le régime français, est source de rêves illusoires, corroborés avec obligeance par les Amérindiens. D'abord envisagée comme une mer intérieure quelque part à l'ouest des Grands Lacs, elle est graduellement confondue avec le Pacifique. La quête de la mer de l'Ouest a une fonction pratique, car la consigne voulant que les explorations doivent être financées par la traite des fourrures sert les commerçants ambitieux dans leurs efforts pour s'assurer des privilèges de monopole de la part des autorités royales. L'imaginaire mer de l'Ouest est finalement située dans la région du lac Winnipeg où, au milieu d'une zone tampon délimitée par les Cris et les Assiniboines autour des Anglais de la baie d'Hudson, La Vérendrye, ses fils et leurs successeurs établissent un réseau de postes de traite après 1730.