Mésange à tête noire

La mésange à tête noire (Poecile atricapillus) vit dans les régions boisées de l'Amérique du Nord et est une habituée des mangeoires des jardins dans tout le Canada.

La mésange à tête noire (Poecile atricapillus) vit dans les régions boisées de l'Amérique du Nord et est une habituée des mangeoires des jardins dans tout le Canada. Les deux sexes ont le plastron et le dessus de la tête noirs, les joues blanches, les flancs de couleur chamois, la queue et le dos gris.

La mésange à tête noire, qui ne migre pas, survit à l'hiver en groupe de 4 à 12 oiseaux. Des individus du même groupe cherchent ensemble des insectes et des graines et sont souvent en compagnie d'autres espèces, notamment des sittelles, des pics, des roitelets et des grimpereaux. Dans ces bandes d'oiseaux, la hiérarchie suit une dominance linéaire où les mésanges dominantes ont préséance sur les autres pour se nourrir.

Nidification
À l'arrivée du printemps, les bandes se séparent et les oiseaux commencent à défendre leur territoire de reproduction. Les couples utilisent leur petit bec pour creuser un trou dans les arbres où le bois est mou. Ils utilisent parfois les cavités des arbres feuillus ou même les nichoirs. La femelle tapisse la cavité avec de la matière végétale douce et de la fourrure animale. Elle pond de 6 à 8 œufs, qu'elle couve pendant 12 jours. Les parents nourrissent les oisillons d'insectes et de chenilles pendant 16 jours, jusqu'à ce que les petits prennent leur envol. Les femelles accordent la préférence aux mâles qui avaient un rang de dominance plus élevé dans la bande formée l'hiver précédent.

Chant
La mésange à tête noire a des cris et des chants variés. L'appel des deux sexes ressemble au nom anglais de l'oiseau « chic-à-di ». Ce cri varie beaucoup et il communique souvent le degré d'émotion ressentie à la découverte de nourriture ou lorsqu'un prédateur est repéré. Seul le mâle produit le sifflement à deux notes « fi-bi » pendant la saison de la reproduction. Ce chant est important dans la défense de l'aire de reproduction contre d'autres mâles et pour attirer des femelles. Les mésanges ont 14 autres genres de cris, qui ont tous leur propre fonction.


En savoir plus