Michel, Jacques

Jacques Michel (né Rodrigue). Auteur-compositeur-interprète (Sainte-Agnès-de-Bellecombe, près Rouyn, Québec, 27 juin 1941).

Michel, Jacques

Jacques Michel (né Rodrigue). Auteur-compositeur-interprète (Sainte-Agnès-de-Bellecombe, près Rouyn, Québec, 27 juin 1941). À 16 ans, il chantait dans les cabarets de sa région, interprétant des chansons de Gilbert Bécaud, Charles Aznavour et Mouloudji, auxquelles il ajouta peu à peu ses propres compositions. En 1965, il participa à Montréal au spectacle de Muriel Millard à la Comédie-Canadienne et, la même année, il gagna le trophée de la chanson du Festival du disque avec « Je retourne chez moi ». Il chanta ensuite au théâtre de Quat'sous en août 1966, mais son talent fut vraiment reconnu avec la chanson « À cause d'une fleur » pour laquelle il obtint le prix spécial du jury au Festival de la chanson québécoise en 1969. L'année suivante, il gagna le Grand prix de la Communauté radiophonique des programmes de langue française à Spa, Belgique, pour sa chanson « Amène-toi chez nous », et un second prix au Festival international de la chanson populaire à Tokyo avec « Un nouveau jour va se lever ». Il donna par la suite de nombreux récitals, notamment chaque année au Patriote (1971-77) et au théâtre du Nouveau-Monde (1973) à Montréal, au Grand Théâtre de Québec, au CNA et à la PDA (1971, 1973, 1975, 1976, 1978, 1979). Il fit également des tournées dans les Provinces maritimes (1971-72) et en Ontario (1971, 1975, 1978). Il chanta au Saint Lawrence Centre de Toronto en 1972. En 1974, Jacques Michel fonda une maison de production et de gérance, les Productions Rojamic. Il participa à de nombreuses émissions de variétés dont « Zoom » (1973), « Vedettes en direct » (1974, 1976, 1978), « Dimanschowsoir » (1977) et « Les Beaux dimanches » (1978) à la télévision de la SRC, ainsi qu'à « Têtes d'affiche » (1977) à Télé-Métropole où il a aussi animé « Les Lauréats des découvertes » (1978, 1990, 1991). Jacques Michel quitta la scène en 1986 mais n'en continua pas moins à écrire des chansons pour Martine Chevrier, Nicole Martin, Johanne Blouin et Nathalie Simard. Il a également poursuivi depuis une carrière de concepteur et scénariste à la télévision. Il a notamment conçu et scénarisé, avec Nathalie Simard, la série pour enfants « Le Village de Nathalie ». Dans un langage tendre ou violent, les chansons de Jacques Michel évoquent l'amour, l'amitié, la liberté, la vie et l'enfance. Comme l'écrivait Benoît Lavoie dans Le Compositeur canadien, ses chansons « durent longtemps parce que cimentées avec son coeur et sa passion ». Plusieurs ont été enregistrées par Isabelle Aubret (en France), Julie Arel, Pauline Julien, Ginette Reno et René Simard.

Discographie

Jacques Michel et ses chansons : 1965; Fantastic FAN-6405.

Jacques Michel, Grand prix du Festival du disque : 1965; France-Canada SCL-33010.

Jacques Michel : 1966; Apex ALF-1594.

Jacques Michel : 1967; Jupiter JDY-7017.

Jacques Michel : 1969; Jupiter YDS-8029.

Citoyen d'Amérique : 1970; Zodiaque ZOS-6906.

S.O.S.: 1971; Zodiaque ZOX-6000.

Pas besoin de frapper pour entrer... : 1972; Zodiaque ZOX-6005.

Dieu ne se mange plus : 1973; Zodiaque ZOX-6009.

Jacques Michel à la Comédie : 1973; Zodiaque ZOX-6012.

C'que j'ai l'goût d'dire : 1974; Zodiaque ZOX-6019.

Migration : 1975; Trans-World TI-6026 et Disque Total DT-2214.

Ma nouvelle saison : 1976; Poly 2424-126.

Le Temps d'aimer : 1977; Poly 2424-160.

Le Coeur plus chaud : 1978; Poly 2424-185.

Passages : 1980; Poly 2424-214.


Lecture supplémentaire

  • Chansons populaires, vol 1 (1971)

    Trudel, Pierre. "Jacques Michel: Quebec superstar," Canadian Composer, 55, Feb 1971

    Lavoie, Benoît. "A passionate and patient and determined songwriter," ibid, 98, Feb 1975

    Fecteau, Hélène. "Jacques Michel depuis qu'il vit seul avec Sophie," Châtelaine, Jun 1976

    Guilbert, Manon. "Not your typical songwriters" / Jacques Michel et Ève Déziel, Canadian Composer, 180, April 1983