Perrault, Michel

Michel (Brunet) Perrault. Compositeur, chef d'orchestre, percussionniste, pédagogue (Montréal, 20 juillet 1925). Il étudia d'abord la théorie et les timbales avec Louis Decair au McGill Cons. (1941-43), puis entra au CMM (1943-44) où il travailla le hautbois avec Réal Gagnier.

Perrault, Michel

Michel (Brunet) Perrault. Compositeur, chef d'orchestre, percussionniste, pédagogue (Montréal, 20 juillet 1925). Il étudia d'abord la théorie et les timbales avec Louis Decair au McGill Cons. (1941-43), puis entra au CMM (1943-44) où il travailla le hautbois avec Réal Gagnier. Il suivit des cours privés d'harmonie avec Gabriel Cusson (1943-46). Il fut timbalier à l'OSM (1944-46) et à la Petite symphonie de Montréal (1945-46). Il se rendit ensuite à Paris où il étudia à l'École normale de musique avec Nadia Boulanger, Arthur Honegger et Georges Dandelot (1946-47). De retour à Montréal, il travailla avec Conrad Letendre. Il fut compositeur et chef d'orchestre à la SRC (1949-68), obtenant en 1950 le prix Radiomonde pour sa musique à la radio. Comme percussionniste, il créa la même année Critics' Corner de Brott avec le Quatuor à cordes McGill. Il fut aussi percussionniste (1949-65) et chef d'orchestre adj. (1957-60) à l'OSM ainsi que dir. mus. des Grands ballets canadiens (1958-62). Après avoir entrepris des travaux de recherche en pédagogie musicale Perrault participa à la fondation (1970) de l'Institut de sciences musicales Conrad Letendre (auj. Institut de recherche Pantonal Inc.).

Comme compositeur, Perrault s'est signalé par son sens de la forme, sa grande maîtrise des instruments de l'orchestre et l'heureux emploi qu'il a fait du folklore québécois. Au sujet de son style, il a déclaré : « Je suis un classique transplanté dans une autre période. Le dodécaphonisme, le sérialisme et toutes les autres innovations en < isme > ne me disent rien. J'aime un air populaire et l'harmonie qui l'accompagne » (Trente-quatre biographies). Il a reçu des commandes de la SRC, des Grands ballets canadiens et de l'Orchestre symphonique de Victoria. Perrault n'a pas fait entendre d'oeuvre nouvelle entre 1968 et 1978. Les quelques oeuvres composées depuis reflètent son travail de chercheur et visent, selon l'auteur, la « pureté écologique naturelle ». À partir de la fin des années 1970, il a été associé de près au Gerald Danovitch Saxophone Quartet, pour lequel il a écrit des oeuvres originales et fait plusieurs arrangements, dont la suite Esquisses québécoises enregistrée par l'ensemble chez McGill University Records (85022). Perrault a fondé sa propre maison d'édition musicale à Montréal, les Publications Bonart.

COMPOSITIONS (Sélection)

Théâtre

Commedia del arte, ballet : 1959; ms.

Sea Gallows, ballet : 1958; orch moy; Bonart; 1958; RCI 185 (orch SRC Mtl, Perrault c orch).

Suite canadienne, ballet : 1965; ms.

Aussi musique de scène pour plusieurs pièces de théâtre, notamment Antigone (1949), Caligula (1950), La Farce du pendu dépendu (1950) et Huon de Bordeaux (1950).

Orchestre

Monologues : 1954; orch cdes; Bonart.

Mambo della Destra : 1961; grand orch; ms.

Centennial Homage, ouverture pour le 2e centenaire de la Colombie-Britannique : 1966; grand orch; Bonart 1966.

Oeuvres pour pt orch, incluant Les Fleurettes (1947), RCI 7 (J.-M. Beaudet); Promenade (1954); Scherzo (1954); arr de chansons folkloriques canadiennes-françaises dont 10 enregistrés v. 1958 sur RCI 153 (orch SRC Mtl, Perrault c orch).

Plusieurs oeuvres pour soliste(s) et orchestre, entre autres, pour vc : Les Trois cônes (1949, ms) et La Belle Rose (1952, Bonart); pour tpt : Fête et parade (1952, Bonart), Pastiche espagnol (1956, Bonart) et Pastiche tzigane (1957, Bonart); pour hp : Margoton (1954, Bonart) et Jeux de quartes (1961, ms); ainsi que Esquisses en plein air (Saint-Denys Garneau) pour sop et cdes (1954, Bonart), Le Saucisson canadien pour 4 sax et cdes (1955, Bonart), Bérubée pour p et orch (1959, Bonart), Serenade per tre fratelli pour 3 cors et orch (1962, ms), un Concerto pour contrebasse (1962, ms) et un Concerto pour cor (1967, Bonart).

Musique de chambre

Triangulaire (Les Trois cônes) : 1945; cl, hp, quat cdes; ms.

Les Aquarelles : 1946; vn, p; ms.

Sonate : 1946; vn, p; ms.

Solitude : 1948; vn, p; BMIC 1951.

Quatuor : 1953; quat sax; Bonart; RCI 91 (A. Romano).

Trio : 1954; vn, vc, p; Bonart; RCI 125 (Bress).

Sextuor : 1955; cl, hp, quat cdes; Bonart; RCI 125 (Quat à cdes de Mtl).

Georgian Rhapsody : 1987; sax alto, p; ms.

Le Vol du torchon bleu : 1988; mar, sax bar, p; ms.

Aussi plusieurs Tarantelles pour vn (années 1980, mss).

Oeuvres pour ens de jazz publiées chez Bonart : Prélude et fugue à l'américaine (1956), Half and Half (1957), Real Gone (1957), Two Three-Part Fugues (1957), All Wet (1959), Blues Prelude and Fugue (1959) et la suite Three Shades (1959).

Choeur ou voix

Plus matin que la lune : 1953; v, hp; ms.

Fontaines noires; douces fontaines : 1956; tén, 2 hp; Bonart.

Arr de chansons folkloriques canadiennes-françaises publiés notamment par la Bonne Chanson et les éd. Chantemuse, dont 3 enregistrés sur CBC SM-103 (Maxwell).

Nombreuses fugues pour quat vocal sur des airs de folklore et de chansonniers (années 1980).

Discographie

(direction) : voir COMPOSITIONS; voir aussi Le


Lecture supplémentaire

  • Laurier, Andrée. 'This composer works at the edge,' CanComp, 191, May 1984

    McLean, Eric. 'Canons a passion of Michel Perrault,' Montreal Gazette, 8 Oct 1988

    Contemporary Canadian Composers/Compositeurs canadiens contemporains