Mighton, John

John Mighton. Dramaturge, mathématicien, enseignant (Hamilton, Ont., 2 oct. 1957). John Mighton commence d'abord par choisir la philosophie comme sujet d'études universitaires.

Mighton, John

John Mighton. Dramaturge, mathématicien, enseignant (Hamilton, Ont., 2 oct. 1957). John Mighton commence d'abord par choisir la philosophie comme sujet d'études universitaires. Il obtient un baccalauréat ès arts de l'UNIVERSITÉ DE TORONTO (1978), puis une maîtrise en philosophie de l'UNIVERSITÉ MCMASTER. Une fois devenu un dramaturge à succès, Mighton retourne à l'Université de Toronto pour y poursuivre des études de doctorat en MATHÉMATIQUES (2000). Il devient membre du Fields Institute et crée JUMP(Junior Undiscovered Math Prodigies), un programme de tutorat en mathématiques pour élèves en difficulté. Mighton jouit d'une réputation nationale et internationale pour ses contributions au THÉÂTRE canadien et à l'enseignement des mathématiques.

L'idée de devenir auteur lui est inspirée par la lecture des lettres de la poétesse Sylvia Plath, grâce auxquelles il se rend compte que ce sont la détermination et le travail, plutôt que le génie en tant qu'attribut inné, qui font le succès d'un écrivain. Les pièces de Mighton témoignent de sa double fascination pour les questions philosophiques et scientifiques. Scientific American, par exemple, traite du dilemme éthique auquel doit faire face un scientifique travaillant à un projet d'armes militaires. En 1988, Mighton reçoit le prix Dora Mavor Moore (Toronto) pour Scientific American et le gagne de nouveau l'année suivante pour A Short History of Night, une pièce sur Johannes Kepler, mathématicien et astronome du XVIe siècle.

En 1992, John Mighton remporte le PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL, dans la catégorie théâtre, pour sa pièce Possible Worlds & A Short History of Night. En 2001, il écrit aussi le scénario de la version cinématographique de Possible Worlds, un polar se déroulant dans un univers parallèle et mettant en vedette Tilda Swinton et Tom MCMANUS. Mighton avait tenu lui-même un petit rôle dans le film Good Will Hunting (Le destin de Will Hunting) (1997). En 2005, il remporte pour une deuxième fois le prix du Gouverneur général dans la catégorie théâtre pour Half Life, une pièce qui raconte l'histoire d'amour de deux patients âgés d'une maison de soins infirmiers atteints de la maladie d'Alzheimer. Il reçoit aussi la même année le prix Elinore et Lou Siminovitch pour le théâtre d'un montant de 100 000 $.

En plus de créer JUMP, le programme de tutorat bénévole qu'il a mis sur pied, Mighton publie d'importantes critiques du mode d'enseignement traditionnel des mathématiques. The Myth of Ability: Nurturing Mathematical Talent in Every Child (2003) est devenu un best-seller national. Dans The End of Ignorance: Multiplying Our Human Potential (2007), Mighton déboulonne le mythe très répandu voulant que la capacité d'exceller en mathématiques est un « don » génétique. John Mighton a été élu membre de la Fondation Ashoka en reconnaissance de ses réalisations en tant qu'entrepreneur social et pour son rôle de « catalyseur de changements ».