Miklós Takács

Miklós Takács, chef d’orchestre, enseignant, directeur artistique (né le 13 septembre 1932 à Budapest en Hongrie; décédé le 13 janvier 2015 à Montréal au Québec).

Miklós Takács, chef d’orchestre, enseignant, directeur artistique (né le 13 septembre 1932 à Budapest en Hongrie; décédé le 13 janvier 2015 à Montréal au Québec). Né hongrois, Miklós Takács est devenu un pilier du monde montréalais de la musique classique. Arrivé au Canada en tant qu’enseignant, il a été un directeur artistique, un chef de chœur et un chef d’orchestre de tout premier plan. Il a fondé la Société philharmonique de Montréal, dirigé le Chœur polyphonique de Montréal et le Chœur Guillaume-Couture et occupé des fonctions de chef invité pour de nombreux orchestres internationaux. Il a également été un ardent promoteur de la méthode Kodály et a animé des ateliers dans différentes sections régionales de la Kodály Society. Il a reçu un prix du Gouverneur général et le prix hongrois Pro Cultura Hungarica.

Formation et début de carrière

Miklós Takács fait des études en composition, direction et musicologie, à Budapest, au Conservatoire Béla-Bartók de 1953 à 1957 puis à l’Académie Franz-Liszt de 1955 à 1959, et à Paris, à La Sorbonne, de 1963 à 1964. Ses professeurs sont, entre autres, Zoltán Kodály et György Ligeti, puis Nadia Boulanger et Jacques Chailley. Il est professeur au Conservatoire Béla-Bartók de 1964 à 1973 et fonde l’Orchestre de chambre baroque de Budapest et l’Ensemble Takács.

Carrière au Canada

En 1973, Miklós Takács s’établit au Québec et devient professeur à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) où il dirige aussi la chorale. Il enseigne également à l’Université McGill de 1974 à 1978 et à l’Université d’Ottawa de 1975 à 1978. En 1982, il fonde la Société philharmonique de Montréal, une association chorale et orchestrale dont il est directeur artistique. En février 1990, l’ensemble donne, en première américaine, le premier mouvement de la 10e Symphonie de Beethoven, reconstitué à partir d’esquisses par le musicologue britannique Barry Cooper, la première mondiale ayant eu lieu à Londres en octobre 1988.

Miklós Takács dirige de nombreux orchestres internationaux en tant que chef invité, notamment l’Orchestre symphonique MAV de Budapest, l’Orchestre civique des jeunes de Montréal, l’Orchestre philharmonique de Debrecen en Hongrie, l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre symphonique de San Remo, l’Orchestre symphonique de l’Hermitage de Saint-Pétersbourg, l’Opéra du Caire en Égypte et l’Orchestre symphonique de l’État de Kwangju en Corée du Sud. Outre la direction d’ensembles au Carnegie Hall à New York et à la salle Pleyel à Paris, il prend également part au Festival international de Pécs en Hongrie et au Festival international Constantin Silvestri en Roumanie.

En tant que directeur de chœur, Miklós Takács dirige le Chœur polyphonique de Montréal et le Chœur Guillaume-Couture. Il est également un ardent promoteur de la musique et de la méthode de Zoltán Kodály et il anime des ateliers dans différentes sections régionales de la Société Kodály au Canada. Il dirige différents ensembles à la radio MRT à Budapest, à l’ORTF à Paris, à la CBC et à Radio-Canada.

Prix

Prix du Gouverneur général, Gouverneur général du Canada (1992)

Prix Pro Cultura Hungarica, gouvernement de Hongrie (1993)