Mildmay, Audrey

(Grace) Audrey (Louisa Saint John) Mildmay. Soprano (Hurstmonceaux, Sussex, 19 décembre 1900 - Glyndebourne, Angl., 31 mai 1953). Elle n'a que trois mois lorsque son père accepte le poste de vicaire de la paroisse anglicane de Penticton (C.-B.).

Mildmay, Audrey

(Grace) Audrey (Louisa Saint John) Mildmay. Soprano (Hurstmonceaux, Sussex, 19 décembre 1900 - Glyndebourne, Angl., 31 mai 1953). Elle n'a que trois mois lorsque son père accepte le poste de vicaire de la paroisse anglicane de Penticton (C.-B.). Elle fait sa première apparition publique dans une opérette pour enfants présentée par le Vancouver Woman's Musical Club. Elle se rend à Londres en 1924 afin d'étudier avec Walter Johnstone-Douglas et, en 1927-1928, fait une tournée en Amérique du Nord dans The Beggar's Opera. Elle devient ensuite membre de la Royal Carl Rosa Opera Company avec laquelle elle chante, entre autres rôles, ceux de Musetta, Gretel, Micaëla et Nedda.

Mildmay épouse John Christie en 1931 et, par la suite, aide son mari à réaliser son rêve d'établir un festival lyrique annuel sur la propriété familiale près de Lewes, dans le Sussex. Le premier Festival de Glyndebourne est inauguré le 28 mai 1934 par Le Nozze di Figaro avec Mildmay dans le rôle de Susanna. Cinq ans plus tard, ce festival est devenu l'une des manifestations artistiques les plus remarquables au monde. Dans les années 1930, Audrey Mildmay se produit également dans plusieurs centres européens. À la déclaration de la Deuxième Guerre mondiale, elle vient au Canada avec ses deux enfants et y demeure jusqu'en 1944. Elle chante son dernier rôle à la scène, celui de Susanna, à Montréal en mai 1943. À son retour en Angleterre, sa santé commence à décliner et, à la suite de ses efforts pour mettre sur pied, en collaboration avec Rudolf Bing, le premier Festival d'Édimbourg (1947), son état état s'aggrave.

Enregistrements

Mildway possède une voix de soprano lyrique léger qu'elle emploie avec beaucoup de charme. On peut l'entendre dans l'enregistrement intégral HMV-Glyndebourne de Le Nozze di Figaro (1934,Turnabout TV-4114-4116; reparu en 1981, Turnabout Historical Series THS 65081-83; et en 2002, Naxos Historical 11086-87) et de Don Giovanni (1936, Turnabout TV 4117-4119; reparu en 1989, Pearl GEMM CDS-9369) ainsi que dans un enregistrement de The Beggar's Opera paru en 1940 (Victor DM-722; reparu en 1991, Pearl GEMM CD-9917). D'autres repiquages des enregistrements de Mildway peuvent être entendus sur Glynderbourne Festival 50th anniversary album (EMI 2900231-241-251), 50 Years of Mozart singing on records (EMI CMS 7-63750, 1991) et Così fan tutte (Pearl GEMM CDS-9406).

Bibliographie

Wilfrid BLUNT, John Christie of Glyndebourne (Londres 1968).

Sir Rudolf BING, 5000 Nights at the Opera (New York 1972).


Lecture supplémentaire

  • Blunt, Wilfrid. John Christie of Glyndebourne (London 1968)

    Bing, Sir Rudolf. 5000 Nights at the Opera (New York 1972)