Minas, bassin

Les activités agricoles gravitent autour de l'élevage mixte des bovins, de la culture légumière, de la production d'oeufs et de la pomiculture. Les marais côtiers du Sud-Ouest furent le lieu privilégié des premiers établissements acadiens (voirACADIE) au début du XVIIe siècle.


Minas, bassin

  Le bassin Minas (bassin des Mines), situé entièrement en Nouvelle-Écosse, est la partie la plus large de l'extrémité sud-est de la baie de FUNDY. Il se fond dans la baie de Fundy vers l'ouest, par le chenal Minas, large de 5 km, et en direction est dans la baie de Cobequid; il atteint sa largeur maximale (30 km) au sud de Parrsboro, en Nouvelle-Écosse. En général profond de moins de 40 m, il a une profondeur de 100 m dans le chenal Minas. Son fond, constitué de grands bancs de sable qui se déplacent au gré des puissants courants de marée, se change en estrans vaseux plus près du rivage. Les marées quotidiennes, pouvant atteindre 15 ou 16 m, sont parmi les plus hautes au monde. Le littoral nord, droit et ponctué de petites anses et de petites îles, est bordé de falaises de 100 à 200 m d'élévation; le littoral Sud se caractérise par des terres basses, d'anciens marais salés au relief ondulé et au sol riche pour l'agriculture et les foins.

Les activités agricoles gravitent autour de l'élevage mixte des bovins, de la culture légumière, de la production d'oeufs et de la pomiculture. Les marais côtiers du Sud-Ouest furent le lieu privilégié des premiers établissements acadiens (voirACADIE) au début du XVIIe siècle. Les principales villes de la région sont WOLFVILLE, WINDSOR et Parrsboro. L'établissement de GRAND PRÉ, qui remonte à l'époque des Acadiens est aujourd'hui un parc historique national.


Liens externes