Molt, Theodore Frederic

Theodore Frederic Molt, (né Johann Friedrich), professeur de musique, compositeur, pianiste, organiste (Gschwend, près de Stuttgart, 13 févr. 1795 - Burlington, Vermont, 16 nov. 1856). Theodore Molt sert dans l'armée de Napoléon avant ses études en musique et son arrivée au Canada en 1822.

Molt, Theodore Frederic

Theodore Frederic Molt, (né Johann Friedrich), professeur de musique, compositeur, pianiste, organiste (Gschwend, près de Stuttgart, 13 févr. 1795 - Burlington, Vermont, 16 nov. 1856). Theodore Molt sert dans l'armée de Napoléon avant ses études en musique et son arrivée au Canada en 1822. Fils d'un organiste Luthérien, il s'installe comme professeur de piano et de musique à Québec, puis épouse la fille du musicien et professeur F.H. Glackemeyer. En 1825-1826, Theodore Molt retourne en Europe pour des études de musique plus approfondies. Lors de ce voyage, il rencontre Beethoven, qui lui donne le canon, Freu Dich des Leben, le 16 décembre 1825. Ce manuscrit a été acheté par la Bibliothèque Nationale du Canada (maintenant BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA) en 1979. De retour au Canada, il est organiste à la basilique de Québec (1841-1849) et enseigne le piano, l'orgue, le violon et le chant en cours privé et dans différentes institutions. Il écrit plusieurs traités sur des sujets musicaux et publie des compositions pour piano et voix, incluant le premier ouvrage bilingue au Canada, Elementary Treatise on Music/Traité élémentaire de musique (Québec, 1828). Plusieurs de ses ouvrages furent publiés au Canada et aux Etats-Unis, d'autres sont resté manuscrits. Il meurt au Vermont où il a enseigné durant les années 1833-1841 et 1849-1856. Certaines de ses compositions ont été publiées à nouveau dans les volumes 1 et 7 de l'anthologie de la SOCIÉTÉ POUR LE PATRIMOINE MUSICAL CANADIEN.