Morinville

L'arrivée du chemin de fer en 1905 favorise le développement de Morinville, qui devient une ville en 1911. Pivot d'une région axée sur la polyculture, elle est aussi devenue le lieu de résidence de nombreux banlieusards d'Edmonton.
L'arrivée du chemin de fer en 1905 favorise le développement de Morinville, qui devient une ville en 1911. Pivot d'une région axée sur la polyculture, elle est aussi devenue le lieu de résidence de nombreux banlieusards d'Edmonton.


Morinville, ville de l'Alberta; population 6775 (recens. 2006), 6540 (recens. 2001); constituée en tant que village en 1901 et en tant que ville en 1911. Morinville est située sur la route du CN, à 41 km au nord-ouest d'Edmonton. Le peuplement de la région, qui porte au début le nom de Grand Brûlé, est d'abord l'initiative des pères oblats. En 1891, l'abbé Jean-Baptiste Morin y amène un groupe de colons du Québec et des États-Unis. Cette année-là, il fait construire une chapelle à 3 km à l'ouest de la ville actuelle; en 1894, on déplace la chapelle au centre de la localité.

L'arrivée du chemin de fer en 1905 favorise le développement de Morinville, qui devient une ville en 1911. Pivot d'une région axée sur la polyculture, elle est aussi devenue le lieu de résidence de nombreux banlieusards d'Edmonton. La découverte de gisements houillers et, plus tard, de pétrole et de gaz a stimulé l'économie régionale. Les symboles de la culture franco-albertaine sont très visibles, comme en témoigne l'église Saint-Jean-Baptiste, construite en 1907, et qui domine le paysage urbain.


Lecture supplémentaire

  • Morinville Heritage Society, Morinville Book of Pictorial History (1981).