Église mormone

L'Église mormone est fondée en 1830 dans le Nord de l'État de New York. L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, de loin la plus importante des confessions mormones, est la seule digne de mention au Canada.

Église mormone

L'Église mormone est fondée en 1830 dans le Nord de l'État de New York. L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, de loin la plus importante des confessions mormones, est la seule digne de mention au Canada. Ses membres la considèrent comme l'ancienne Église du Christ, détruite à cause de l'apostasie, mais restaurée par une révélation divine. Contrairement aux catholiques et aux protestants, les Saints des Derniers Jours accordent une valeur sacrée aux relations écrites, tenues à jour, des révélations reçues par les chefs de l'Église aussi bien qu'à la Bible; ils considèrent aussi le Livre de Mormon comme la traduction inspirée des récits concernant l'immigration de descendants de la maison d'Israël dans l'hémisphère occidental et la visite du Christ ressuscité aux descendants de ces derniers peu avant son ascension.

Croyances et pratiques

Les mormons soutiennent que Dieu a marié Adam et Ève dans le jardin d'Éden; leurs croyances et leurs pratiques sont axées sur la famille. Ils maintiennent que les hommes qui vivent vertueusement en tant que chefs de famille deviendront des dieux comme leur Père du ciel. Pour que les générations puissent être réunies durant l'éternité, les mormons pratiquent des rites des temples sacrés pour les vivants et les morts. Ils compilent une immense collection de dossiers généalogiques qu'ils utilisent pour leurs rites. Ils nient le péché originel et voient un bon côté à la désobéissance qui a entraîné l'expulsion d'Adam et d'Ève du jardin d'Éden, croyant que les hommes peuvent en conséquence faire la preuve de leur valeur morale dans l'espérance de retrouver la présence de Dieu au jour de la résurrection.

La première communauté mormone croît rapidement et entreprend une migration vers l'ouest. Le fondateur, Joseph Smith fils, est assassiné en 1844, et les persécutions religieuses forcent la majorité des membres à faire un pénible voyage de l'Illinois à l'Utah sous la conduite de Brigham Young. En Utah, la doctrine de la polygamie masculine, ouvertement adoptée, provoque un conflit entre les mormons et les autorités des États-Unis jusqu'à ce que cette pratique soit officiellement abandonnée en 1890.

Mormons au Canada

Dès les premières années, l'Église mormone cherche à faire des conversions en Amérique du Nord. C'est au Haut-Canada que Smith fait son seul voyage missionnaire et Young est l'un des premiers missionnaires à s'y rendre. La plupart des Canadiens convertis émigrent vers le sud et vers l'ouest pour rejoindre les autres mormons en Illinois, puis en Utah. Dans les années 1880, les chefs de l'Église en sont venus à considérer l'Ouest du Canada comme un endroit propice à la colonisation et, du moins pour les polygames fugitifs, comme un refuge. En 1887, les premiers colons mormons, dirigés par Charles Ora Card, arrivent dans les Territoires du Nord-Ouest (Alberta) et y fondent CARDSTON. Après la fin des conflits sur la polygamie, l'Église mormone envoie d'autres immigrants dans le Sud de l'Alberta. Ceux-ci aménagent le premier grand système d'irrigation de la région et y implantent l'industrie de la betterave à sucre. En 1910, l'immigration mormone au Canada avait pratiquement cessé et les Saints des Derniers Jours formaient (c'est encore le cas aujourd'hui) la majeure partie de la population rurale au sud et au sud-ouest de Lethbridge. Bien que la majorité des 102 000 mormons du Canada habitent les villes, Cardston demeure un lieu important, car c'est là que se trouve le premier temple mormon du Canada. Un deuxième temple canadien est établi à Toronto en 1990.


Lecture supplémentaire

  • B.Y. Card et al, eds, The Mormon Presence in Canada (1990); Church of Jesus Christ of Latter-day Saints, A History of the Mormon Church in Canada (1968); Thomas F. O'Dea, The Mormons (1957); Jan Shipps, Mormonism: The Story of a New Religious Tradition (1985).

Liens externes