Morris

Morris, ville du Man.; pop. 1797 (recens. 2011), 1643 (recens. 2006); const. en 1883. Morris est située au confluent des rivières Red et Morris, à 55 km au sud de Winnipeg.

Morris, ville du Man.; pop. 1797 (recens. 2011), 1643 (recens. 2006); const. en 1883. Morris est située au confluent des rivières Red et Morris, à 55 km au sud de Winnipeg. D'abord appelé Scratching River, l'endroit est renommé en l'honneur du deuxième lieutenant-gouverneur de l'Alberta, Alexander MORRIS. Au début du XIXe siècle, elle est au centre de rivalités liées à la traite des fourrures. Plus tard, Morris devient un point de repère pour les convois voyageant de St. Paul, dans le Minnesota, à la COLONIE DE LA RIVIÈRE ROUGE. Au début des années 1870, des Ontariens s'installent dans la région. Morris devient vite une escale pour les diligences qui font le trajet entre Fargo (Dakota du Nord) et Fort Garry. En 1882-1883, Morris entre en concurrence avec d'autres villes du Manitoba pour obtenir une ligne de chemin de fer en tentant d'attirer le CHEMIN DE FER DU PACIFIQUE (CP) avec une importante prime. En 1884-1885, l'endettement de la municipalité entraîne sa débâcle financière, dont elle ne se remettra que vers le milieu des années 1890. Aujourd'hui, CP compte parmi les trois chemins de fer qui desservent la ville.

Les rivières Red et Morris ont joué un rôle important dans l'histoire de la ville; elles l'ont d'ailleurs submergée en 1950. Des digues sont construites vers le milieu des années 1960, et elles protègent la ville lors des inondations de 1966 et de 1979. Aujourd'hui, Morris est un centre de commerce et de services pour une prospère région de culture céréalière et possède plusieurs industries. Les touristes y viennent nombreux lors de la tenue, en juillet, du « Big M », le Manitoba Stampede and Exhibition.