Morris, Patrick

Patrick Morris, marchand, armateur, homme politique et fonctionnaire (Waterford, Irl., 1789 -- St. John's, 22 août 1849). Morris arrive à St. John's vers 1804 pour y travailler comme commis dans le secteur de la pêche commerciale.
Patrick Morris, marchand, armateur, homme politique et fonctionnaire (Waterford, Irl., 1789 -- St. John's, 22 août 1849). Morris arrive à St. John's vers 1804 pour y travailler comme commis dans le secteur de la pêche commerciale.


Morris, Patrick

Patrick Morris, marchand, armateur, homme politique et fonctionnaire (Waterford, Irl., 1789 -- St. John's, 22 août 1849). Morris arrive à St. John's vers 1804 pour y travailler comme commis dans le secteur de la pêche commerciale. En six ans, il accumule suffisamment de compétences, de capital et de contacts parmi la clientèle principalement irlandaise catholique pour lancer son propre commerce. Au début, il transporte à Terre-Neuve des commis de pêche et des provisions de sel depuis Waterford, sa ville natale, où il retourne avec des cargaisons de morue séchée et de thran. Son commerce croît rapidement, ce qui lui permet d'acquérir quatre navires de mer (1814-1825). Il travaille sur la côte Sud de St. John's, où la communauté irlandaise est déjà très importante en 1820, et le long de la baie de la Conception également très peuplée. Il se lance aussi dans la chasse au phoque et, en 1832, il envoie 6 schooners et 132 hommes dans les glaces, et exporte plus de 10 000 peaux à Londres.

Durant toute sa longue carrière politique, il défend ardemment les droits des pauvres et des défavorisés, surtout ceux des pauvres immigrés irlandais de St. John's. En 1820, il est président du St. John's Committee of Inhabitants, un groupe de citoyens importants oeuvrant pour une réforme politique et judiciaire. Ses efforts sont récompensés par le Judicature Act de 1824 (loi sur l'organisation judiciaire) et par la mise en place d'une assemblée législative locale en 1832. À St. John's, il fait partie de plus d'une douzaine de comités et est tour à tour juré, juge de paix, membre de la Chambre d'assemblée et, en 1840, trésorier colonial. Morris est le chef d'un clan politique et commercial probablement sans précédent chez les immigrants irlandais au Canada. Une douzaine de ses parents sont marchands ou agents à St. John's, six sont membres de l'assemblée et cinq font partie du conseil. Ce sont les seuls catholiques à être honorés de la sorte avant les années 1850.