Mont Logan

En 1925, une expédition canado-américaine, dirigée par A.H. MACCARTHY, fait la première ascension du Weak Peak (5915 m) et du High Peak, d'une altitude de 5950 m, alors qu'on croyait qu'elle était de 6050 m.

mont Logan
Le mont Logan est la plus haute montagne du Canada, elle porte le nom de sir William Logan, premier directeur de la Commission géologique du Canada (photo de Richard Harrington).

Le mont Logan, d'une altitude de 5959 m, est le point culminant du Canada. Le professeur I.C. Russel lui a donné le nom de sir William E. LOGAN, le premier a l'avoir découvert, en 1890, au cours d'une ascension du mont St. Elias. Située dans les monts St. Elias, au Yukon, le mont Logan est l'un des plus grands massifs montagneux au monde. Son versant sud s'élève abruptement à 4150 m au-dessus de la surface plane du glacier Seward. La montagne est surtout composée de granodiorite, une roche granitique d'origine intrusive. De nombreux sommets se dressent au-dessus d'un plateau couvert de glace et de neige, qui s'étend sur une distance de 19 km en direction nord-ouest sud-est, situé entre 4500 m et 5400 m d'altitude. Trois sommets dépassent 5890m d'altitude.

En 1925, une expédition canado-américaine, dirigée par A.H. MACCARTHY, fait la première ascension du Weak Peak (5915 m) et du High Peak, d'une altitude de 5950 m, alors qu'on croyait qu'elle était de 6050 m. On a fixé la hauteur du pic à 5950 m, mais une nouvelle étude de la montagne, réalisée en 1992, a établi sa hauteur à 5959 m. Jusqu'à aujourd'hui, 13 voies différentes on été empruntées pour l'ascension du mont. Parrainée par l'Arctic Institute of North America et les Forces armées canadiennes, une équipe médicale composée de Canadiens et d'Américains mène une recherche en physiologie en haute altitude à partir d'un camp situé à 5303 m. Terminée en 1980, la recherche a duré plus de 10 ans. Des recherches en météorologie et en glaciologie ont été réalisées sur le terrain sur le versant nord-ouest du col (5340 m).