Musée de l'aviation du Canada

Le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada possède la plus importante collection d’avions au Canada. Situé à Ottawa, ce musée présente l’histoire de l’aviation canadienne dans un contexte international. Sa collection compte plus de 130 aéronefs et objets.

Le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada possède la plus importante collection d’avions au Canada. Situé à Ottawa, ce musée présente l’histoire de l’aviation canadienne dans un contexte international. Sa collection compte plus de 130 aéronefs et objets.


Histoire du musée

Ce musée ouvre ses portes en 1960 sous le nom de Musée de l’aviation du Canada. Il met alors en lumière les premiers constructeurs d’avions et l’aviation de brousse au Canada. En 1964, on y ajoute des avions militaires provenant de l’ARC et du Musée canadien de la guerre. Renommé Collection nationale de l’aéronautique, le musée déménage alors, passant de l’installation aéroportuaire Uplands à l’aéroport Rockcliffe, à Ottawa. Depuis, il continue d’enrichir sa collection d’avions militaires et civils, ainsi que d’objets en lien avec l’aviation. Renommé Musée de l’aviation du Canada en 1982, puis Musée national de l’aviation en 2000, il prend le nom de Musée de l’aviation et de l’espace du Canada en 2010 afin de tenir compte de l’élargissement de son mandat visant à inclure la technologie aérospatiale.

En 1967, il est joint au Musée national des sciences et de la technologie (aujourd’hui connu sous le nom de Musée des sciences et de la technologie du Canada). Ces deux musées sont réunis en 1990. En association avec le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, ils sont aujourd’hui administrés sous le nom d’Ingenium, les musées des sciences et de l’innovation du Canada.

Collection du musée

La collection du musée compte plus de 130 avions militaires et objets qui retracent le rêve de voler d’antan et l’importante participation des Canadiens à l’évolution de l’aviation. La salle d’exposition principale présente un aperçu des thèmes centraux de l’histoire de l’aéronautique, dont les efforts déployés par les pionniers pour construire et faire voler leurs propres avions, les nombreux Canadiens ayant piloté les légendaires appareils de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, ainsi que la naissance du transport aérien. (Voir aussi La guerre dans les airs; ARC; Bataille d’Angleterre.) Cette collection présente également des exemples de la technologie des moteurs d’avions à réaction, ainsi que l’expérience proprement canadienne de l’aviation de brousse et la croissance phénoménale de l’industrie aérospatiale au Canada. Parmi les expositions actuelles, on retrouve « Le Canada dans l’espace » et « Vivre en orbite : la Station spatiale internationale », en plus d’expositions sur les moteurs et la gestion de la circulation aérienne.

Le musée s’attache à présenter une collection illustrant l’évolution de la machine à voler, en période de guerre comme de paix, de l’époque des pionniers à nos jours. Cette collection fait référence, de façon particulière, mais non exclusive, aux réalisations canadiennes. Elle compte ainsi des avions de nombreux pays, et cet aspect assure au Musée une excellente réputation à l’échelle internationale.

Les visiteurs du musée peuvent voir, entre autres, un Silver Dart (premier avion motorisé à voler au Canada en 1909), le bombardier A.E.G. G.IV (le seul bimoteur allemand ayant survécu à la Première Guerre mondiale), le bombardier Lancaster, le prototype construit en 1947 du Canada Beaver, de renommée mondiale, fabriqué par la société de Havilland, les seuls vestiges connus du controversé Avro Arrow, des exemplaires du Sabre, du MiG-15 et du Harrier ainsi que le Messerschmitt Me 163B, le premier chasseur-fusée.

Le site Web du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada donne accès à la collection et aux ressources du musée. Les internautes y trouvent des informations détaillées sur chaque aéronef de la collection, ainsi que des photographies des aéronefs.