My Fur Lady

My Fur Lady. Version 1957 de la « Red and White Revue » de l'Université McGill dont le succès fut tel qu'elle fut présentée en tournée au Canada (1957-58), totalisant 402 représentations dans 82 localités. Livret de Timothy Porteous et Donald MacSween, couplets de Porteous, musique de James de B.

My Fur Lady

My Fur Lady. Version 1957 de la « Red and White Revue » de l'Université McGill dont le succès fut tel qu'elle fut présentée en tournée au Canada (1957-58), totalisant 402 représentations dans 82 localités. Livret de Timothy Porteous et Donald MacSween, couplets de Porteous, musique de James de B. Domville, Galt MacDermot et Harry Garber, avec des chansons additionnelles de Roy Wolvin, orchestrations d'Edmund Assaly et chorégraphie de Brian et Olivia Macdonald, My Fur Lady fut créée le 7 février 1957 devant un public d'étudiants de l'Université McGill. Interrompu quelque temps pour permettre à la distribution de retourner aux études, le spectacle reprit l'affiche à Montréal le 23 mai 1957 sous les auspices de la Graduate's Society de l'Université McGill, puis fut présenté au Festival de Stratford comme manifestation parallèle avant d'entreprendre une tournée nationale. Coup d'oeil satirique sur l'establishment canadien, My Fur Lady raconte l'odyssée de la princesse Aurora Borealis de « Mukluko » (« près » de l'Île de Baffin), rôle créé par la contralto Ann Golden, partie à la recherche d'un mari afin de maintenir son pays indépendant du Canada. La musique associe la sentimentalité des années 1940 à divers éléments de jazz et de rock des années 1950, tandis que les couplets rappellent les événements politiques de l'époque. My Fur Lady fut enregistrée le 12 juin 1957 par la distribution originale (MRS-LPM-5).


Lecture supplémentaire

  • 'The triumph of My Fur Lady,' The McGill You Knew: An Anthology of Memories 1920-1960, ed Edgar Andrew Collard (Don Mills, Ont, 1975)

    Fulford, Robert. 'My Fur Lady: the McGill show that grossed a million,' SatN, Mar 1977