Nage synchronisée

Synchro Canada est l'instance dirigeante de la nage synchronisée au Canada. Les techniques de la nage synchronisée reposent essentiellement sur des mouvements de nage et des figures, qui à l'origine faisaient partie du programme de la Société royale de sauvetage.

Waldo, Carolyn et Michelle Cameron
Carolyn Waldo et Michelle Cameron, médaillées d'or aux Jeux olympiques de 1992 (photo de F. Scott Grant/Canadian Sport Images).
Waldo, Carolyn
Carolyn Waldo aux Jeux Olympiques de Séoul de 1988. Elle remporte la médaille d'or à l'épreuve en solo de nage synchronisée. Elle remporte également l'or à l'épreuve en duo avec Michelle Cameron; elle devient la première Canadienne à remporter deux médailles d'or olympiques (photo de Fred Chartrand; avec la permission des archives de la Presse canadienne).
La nage synchronisée consiste à exécuter dans l'eau une série de mouvements synchronisés avec de la musique. Très populaire en Amérique du Nord, elle gagne de plus en plus d'adeptes dans le reste du monde. Le Canada a mis en place un excellent programme de loisirs, le programme « Star », destiné aux personnes de tous les âges et de toutes les catégories, ainsi que des programmes de haut niveau pour la compétition et pour la formation des officiels et des entraîneurs.

Historique

Synchro Canada est l'instance dirigeante de la nage synchronisée au Canada. Les techniques de la nage synchronisée reposent essentiellement sur des mouvements de nage et des figures, qui à l'origine faisaient partie du programme de la Société royale de sauvetage. En 1924, a lieu la première compétition canadienne de nage et de figures au YWCA, à Montréal. Dans les deux années qui suivent, les nageuses ontariennes et québécoises manifestent un vif intérêt pour ce type de compétition, si bien qu'en 1926, l'Association athlétique amateur de Montréal accueille le premier championnat du Canada. Margaret Shearer (Mme Peg Seller) devient la première championne canadienne, ce qui lui vaut le trophée Frances C. Gale. Les règles pour l'obtention de ce trophée ont sensiblement changé au cours des années, mais il est toujours décerné.

Les Canadiens en compétition internationale

En 1954, les compétitions en solo, en duo et en équipe sont devenues des épreuves des championnats canadiens de nage synchronisée et les nageuses canadiennes sont déjà des habituées des compétitions internationales. L'athlète canadienne de l'année en 1979, Helen VANDERBURG, remporte l'or aux championnats canadiens, PANAMÉRICAINS et aquatiques mondiaux, comme à ceux de la coupe FINA en 1978 et en 1979. La nage synchronisée devient discipline olympique aux Jeux de Los Angeles en 1984. Le Canada termine alors deuxième en solo et en duo derrière les États-Unis.

Carolyn WALDO gagne deux fois les championnats du monde en solo, avant d'obtenir l'or en solo et en duo avec Michele Cameron aux JEUX OLYMPIQUES de 1988. En 1991, Sylvie FRÉCHETTE devient aussi championne du monde en solo, mais au Jeux de Barcelone, elle perd la médaille d'or à cause de l'erreur très controversée d'une juge et doit se contenter de la médaille d'argent. En 1993, après être allée en appel, on lui remet finalement l'or. Les jumelles Vilagos, Penny et Vicky, gagnent l'argent en duo aux Jeux olympiques de 1992. Les épreuves en solo et en duo sont remplacées aux Olympiques d'Atlanta, en 1996, par une compétition en équipe. L'équipe canadienne, dont Fréchette fait partie, remporte la médaille d'argent. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney, l'équipe canadienne remporte la médaille de bronze.


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • Gladys Bean, History of Synchronized Swimming in Canada (1975).