Argenta, Nancy

Nancy Argenta (née Herbison). Soprano (Nelson, Colombie-Britannique, 17 janvier 1957). B.Mus. (Western Ontario) 1980. Elle grandit à Argenta, petite localité située au nord de Nelson. Sa mère donne des cours de piano et son père enseigne à la Friends' School (des Quakers).

Argenta, Nancy

Nancy Argenta (née Herbison). Soprano (Nelson, Colombie-Britannique, 17 janvier 1957). B.Mus. (Western Ontario) 1980. Elle grandit à Argenta, petite localité située au nord de Nelson. Sa mère donne des cours de piano et son père enseigne à la Friends' School (des Quakers). Elle étudie le chant à Vancouver avec Jacob Hamm et à l'Université de Western Ontario avec Martin Chambers. En 1980, elle est lauréate du Concours national de musique Eckhardt-Gramatté et obtient la première de trois bourses du CAC pour étudier en Europe. Elle travaille d'abord à Düsseldorf auprès de Jacqueline Richard (1980-1981), puis à Londres (1981-1983), principalement avec Vera Rosza. C'est à Londres qu'elle adopte le patronyme Argenta pour être plus facilement distinguée de Nancy Hermiston, une autre soprano canadienne.

Son premier engagement international d'importance l'amène à Aix-en-Provence en 1983, où elle chante dans Hyppolyte et Aricie de Rameau sous la direction de John Eliot Gardiner avec les English Baroque Soloists et le Monteverdi Choir. Depuis, Argenta donne des concerts, fait des enregistrements et se produit à la radio partout en Europe, recueillant constamment des éloges pour la clarté et la souplesse de sa voix. En novembre 1989, elle fait ses débuts en récital au Wigmore Hall. Elle se produit aussi au Moyen-Orient et au Japon.

Le nom d'Argenta est associé en particulier au mouvement de renaissance des instruments d'époque. Après les English Baroque Soloists et Gardiner, elle travaille avec presque tous les ensembles et chefs d'orchestre spécialistes du genre, y compris l'Academy of Ancient Music (Christopher Hogwood), l'Orchestre baroque d'Amsterdam (Ton Koopman), les Arts florissants (William Christie), Frans Brüggen, Alan Curtis, l'English Concert (Trevor Pinnock), les London Classical Players (Roger Norrington), la Petite bande (Sigiswald Kuijken), Tafelmusik et le Theatre of Early Music avec le haute-contre Daniel Taylor. Elle se produit aux festivals d'Aix-en-Provence, d'Aldeburgh, de Bath et de Göttingen ainsi qu'au Festival de musique ancienne de Hollande. Elle se produit également dans la série Songmaker's Almanac de Londres et avec le Trio Sonnerie d'Angleterre.

La carrière florissante d'Argenta repose essentiellement sur le répertoire baroque, mais l'artiste ne se considère pas comme strictement spécialisée : elle est également à l'aise dans les œuvres des 19e et 20e siècles, notamment Les Noces de Stravinsky (Genève 1989), Les Illuminations de Britten (Vancouver 1989), Carmina Burana de Carl Orff (Toronto 1990) et le Requiem de Brahms (Cologne 1990). Elle chante les opéras The Fairy Queen de Purcell et Tamerlano de Haendel ainsi que Figaro de Mozart et L'infideltà delusa de Haydn. Bien qu'elle se fixe à Londres en 1981, elle continue à chanter régulièrement au Canada avec Tafelmusik et d'autres orchestres, comme l'Orchestre de la SRC à Vancouver, l'OSM, l'Orchestre du Centre national des arts, le TS, Les Violons du Roy, de même qu'en récital (notamment au CNA en mars 1989). Aux États-Unis, elle se produit, entre autres, au Lincoln Center, à New York (avec l'English Concert en 1989), à Atlanta (avec Robert Shaw), à Saint Paul (1989), en Californie (avec Tafelmusik en 1990) et, par la suite, elle fait des apparitions à Chicago, à Ann Harbor et dans d'autres villes.

En 1990, Argenta remporte le Prix Virginia Parker Moore du Conseil des arts du Canada et un enregistrement de 1992 avec Tafelmusik (Haendel, Excerpts from « Floridante ») se mérite un Juno Award. Son enregistrement de 1995 de pièces de Purcell (O Solitude, EMI) reçoit un Classic CD Award. Elle donne des cours de perfectionnement à la Guildhall School of Music de London et, régulièrement, au Nelson Summer Song Fest. Urjo Kareda rapporte que « la voix d'Argenta possède une voix claire, ainsi qu'un ton naturel et un lyrisme inné... Elle exprime des sentiments avec simplicité et aucune gaieté inappropriée ni aucun artifice n'interfère avec ses manières directes agréables » (Globe and Mail, 18 janvier 1997.

Discographie sélective

Bach Cantates : Ensemble Sonnerie, Monica Huggett; 1993; Virgin Veritas x2 7243 5 61644 2 0.

-Cantates BWV 106, 118b, 198 : English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, Gardiner dir; 1990; Archiv 429-782-2 (CD).

-Magnificat, Cantate no 51 : English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, Gardiner dir; (1985); Philips 411-458-1.

-Messe en si mineur : English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, Gardiner dir; 1985; 2-Archiv 415-514-1.

-Messes luthériennes : Quatuor Purcell, Michael Chance haute-contre, Mark Padmore ténor, Peter Harvey basse; 2000; CHAN 0653 Chandos.

-Oratorio de Noël : English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, Gardiner dir; 1987; 2-Archiv 423-232-2 (CD).

-Passion selon saint Jean : English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, Gardiner dir; 1986; 2-Archiv 419-324-1.

Beethoven Fantaisie op. 80 : London Classical Players, Schütz Choir, Tan pianoforte, Norrington dir; 1990; EMI CDC-7-49965-2.

Blow Venus and Adonis : London Baroque, Medlam dir, Argenta (Cupid); 1987; Harmonia Mundi HMC-901276 (CD).

-Damsels in Distress : Woeful Soprano Arias, Tafelmusik, 1993, Sony Masterworks MDK 53962.

Gluck Iphigénie en Tauride : O de l'Opéra de Lyon, Monteverdi Choir, Gardiner dir, Argenta (1<sup>re</sup> prêtresse); 1985; 2-Philips 416-148-1.

-Orfeo ed Euridice, Tafelmusik, Kammerchor Stuttgart, Bernius dir.; 1992; SX2K 48 040 Vivarte.

Haendel Floridante (extraits) : Tafelmusik, Curtis dir; 1990; CBC SMCD-5110.

-Israel in Egypt : Taverner Choir and Players, Parrot dir; 1990;. 2-EMI-CDS-754018-2.

-Solomon : English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, Gardiner dir, Argenta (la Reine); 1984; 3-Philips 412-612-1.

-Tamerlano : English Baroque Soloists, Gardiner dir, Argenta (Asteria); 3-Erato NUM-75278 et 3-Erato ECD-88220 (CD).

Haydn L'Infedeltà delusa : Petite bande, Kuijken dir, Argenta (Vespina); 1987-88; 2-Deutsche Harmonia Mundi RD-77099 (CD).

Monteverdi L'Orfeo : English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, Gardiner dir, Argenta (Ninfa); 1985; 2-Archiv 419-250-1.

Mozart Le Nozze di Figaro : O et Ch du Drottningholm Court Theatre, Östman dir, Argenta (Barbarina); 3-L'Oiseau-Lyre 421-333-1.

-Portrait of Love : Early 18th-Century Music for the French Court : 2001; HXC 3957081 Harmonia Mundi.

Purcell The Fairy Queen : Arts florissants, Christie dir; 1989; 2-Harmonia Mundi 901308-09 (CD).

-O Solitude : Songs and Airs : 1994; 7 59324 2 Virgin Classics.

Scarlatti Cantates : Chandos Baroque Players; 1991; EMI CDC-7-54176-2 (CD).

Scarlatti Dixit Dominus, Vivaldi Gloria : English Concert, Pinnock dirh; 1987; Archiv 423-386-2 (CD).

Schubert Der Hirt auf dem Felsen : Tan piano, Hoeprich clarinette; 1990; EMI CDC-7-54175-2 (CD).

Theatre Music : Haendel, Purcell; O SRC Van, Huggett c orch; 1988; CBC SMCD-5091.

Zelenka Missa dei Filii, Litaniae Lauretanae : Tafelmusik, Kammerchor Stuttgart, Bernius dir; 1989; Deutsche Harmonia Mundi 7922-2 (CD).

Bibliographie

Stephanie JUDY, « Silver-toned soprano », Classical Music(avril 1993).

Wah Keung CHAN, « Nancy Argenta live and up close », La Scena Musicale (31 janv. 2003).

New Grove Dictionary


Lecture supplémentaire

  • Judy, Stephanie. 'Silver-toned soprano,' Classical Music, April 1993

    Comins, Jayne. 'Jayne Comins' Firing Line: Nancy Argenta,' The Singer, Jun-Jul 1999

    Boisvert, Richard. 'Nancy Argenta,' Montreal Le Soleil, 2 Feb 2002.

    Chan, Wah Keung. 'Nancy Argenta live and up close,' La Scena Musicale, 31 Jan 2003

    New Grove Dictionary