White, Nancy

Nancy (Adele) White. Auteure-compositrice, chanteuse, guitariste (Charlottetown, 11 novembre 1944). B.A. anglais (Dalhousie) 1967. Elle chanta dans des chorales et étudia le piano dans son enfance, et elle se produisit dans des comédies musicales pendant ses études à l'Université de Dalhousie.

White, Nancy

Nancy (Adele) White. Auteure-compositrice, chanteuse, guitariste (Charlottetown, 11 novembre 1944). B.A. anglais (Dalhousie) 1967. Elle chanta dans des chorales et étudia le piano dans son enfance, et elle se produisit dans des comédies musicales pendant ses études à l'Université de Dalhousie. Elle commença sa vie professionnelle comme journaliste à Charlottetown et à Halifax, tout en chantant des chansons à teneur humoristique dans les coffeehouses de Halifax. En 1970, elle s'établit à Toronto où elle joua dans une production d' Under Milkwood du Young People's Theatre, créa le rôle d'Ophelia dans Kronborg : 1582 en 1973 pour la radio de la SRC, en plus d'être coauteure et l'une des vedettes des revues Hey Seester, You Want My Sailor? et Ice Folly. Ayant fait ses preuves dans le genre satirique politique, elle participa régulièrement à l'émission radiophonique de la SRC « Sunday Morning » de 1976 à 1979, où elle effectua un retour en 1984. Parolière au verbe tranchant, elle a gagné plusieurs prix de l'ACTRA pour son travail à la radio; dans ce genre, elle a composé des chansons sur les personnalités et les événements de la semaine : politiciens (« T-T-T-T-Tories ») et leur scandales (« How Blind Was Our Trust », « Unimpeachable »), moeurs sociales (« Yuppie Love ») et l'identité canadienne (« Hubba Hubba Newfoundland », « Welded at the Hip »). Parallèlement, White a mené une carrière au concert, se produisant à des festivals folk et des festivals d'été, à des soirées au bénéfice de politiciens et, à partir de 1985, avec des orchestres symphoniques - l'Orchestre philharmonique de Hamilton en particulier. Pour ses apparitions en concert, elle s'inventa un « alter ego », Fiona Freud, « la seconde dame de la guitare au Canada ». Elle a également donné des spectacles en solo en Allemagne, au Nicaragua et en Écosse. Ses chansons sur l'actualité figurent sur le micr. Civil Service Songwriter (1978, Attic LAT-1057) et sur quatre cassettes ou micr. enregistrés de 1982 à 1988 sur sa propre étiquette Mouton : What Should I Wear to the Revolution?, The Sunday Morning Tapes, Unimpeachable et Bimbolandia and Other Songs of the 80's. Un cinquième, Unexpected (1984), contient des chansons non liées à l'actualité, et un sixième album, le CD Momnipotent (Songs for Weary Parents) (The Childrens Group SANCD-1025), paru en 1990, est consacré aux « joies » d'être parent. Les paroles de 54 des chansons de White et la musique de 12 d'entre elles ont été publiées dans Topical Punch : Saucy Songs by Nancy White (Toronto 1986).


Lecture supplémentaire

  • Powell, Marilyn. 'Sweet voice of barb,' Toronto Globe and Mail, 8 Jun 1977

    Batten, Jack. 'Shafting them,' The Canadian, 30 Jun 1978

    Brown, Dick. 'Nancy White's a funny lady who wants to be taken seriously,' Atlantic Insight, Mar 1981

    Lacey, Liam. 'A witty WASP with an identity problem,' Toronto Globe and Mail, 15 Dec 1984

    Ross, Val. 'The muddle of motherhood,' Toronto Globe and Mail, 18 May 1991